Les défis des protestants congolais

L’Église du christ au Congo est aujourd'hui confrontée à des tensions d'ordre politique et à des menaces à l'encontre de ses dirigeants.

Un contenu proposé par Mission - Défap

Publié le 22 mars 2018

Lire directement l’article sur Mission - Défap

Vaste comme quatre fois la France, la République Démocratique du Congo représente le premier pays francophone protestant au monde. Avec une multiplicité de dénominations… Dans ce paysage religieux morcelé, l’Église du Christ au Congo (ECC) rassemble et fait dialoguer la plupart des Églises protestantes traditionnelles. Un rôle d’unification au sein du protestantisme congolais dans lequel les facultés de théologie, avec lesquelles le Défap est en lien, jouent un rôle non négligeable. Mais l’ECC est aussi confrontée à d’autres défis du fait des tensions politiques. L’assemblée générale de la Fédération protestante de France a apporté à son président, le pasteur André Bokundoa, « un message fraternel et de prière face aux menaces dont font l’objet les dirigeants de l’Église ».

Traverser un quartier populaire de Kinshasa, pour un visiteur français et, de surcroît, protestant, c’est une expérience que l’on n’oublie pas. À chaque coin de rue ou presque, des dizaines d’Églises aux dénominations les plus diverses, parfois logées dans d’imposants bâtiments pour les plus prospères d’entre elles, parfois recevant les fidèles sous un simple toit de tôle ondulée posé sur des piquets. Aujourd’hui en République démocratique du Congo, au sein d’une population de 77 millions d’habitants (c’est le pays le plus peuplé d’Afrique francophone) et à 80% chrétienne, le protestantisme représente une part de 40%. Une partie des centaines d’Églises qui se sont implantées dans la seule capitale sont marquées par l’influence pentecôtiste et charismatique ; mais en ce qui concerne les Églises protestantes traditionnelles, elles sont pour la plupart membres d’une même grande fédération : l’Église du Christ au Congo (ECC). Le protestantisme français est en relation directe avec elle, et lors de son dernier voyage en RDC, en février, Jean-Luc Blanc, du service Relations et Solidarités Internationales du Défap, a notamment rencontré son nouveau président, le pasteur André Bokundoa. […]

Lire la suite sur Mission - Défap

Sur le même thème

Des timbres pour le Congo

Convertir des timbres en soutien financier pour des étudiantes de l'université presbytérienne du Congo : c'est le tour de force auquel se livre chaque année le service philatélie du Défap.

Un contenu proposé par Mission – Défap
Les institutions religieuses veulent jouer un rôle en RDC

Les institutions religieuses veulent jouer un rôle en RDC

En République démocratique du Congo, les institutions religieuses demandent que la Constitution soit respectée.

Un contenu proposé par

« Debout congolais ! »

A l'occasion de la commémoration du 57ème anniversaire de l'indépendance de la République Démocratique du Congo le 30 juin, le docteur Mukwege a adressé depuis Paris un message de motivation et d’encouragement.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Mission – Défap

Mensuel protestant depuis 1823, Mission est le Journal du Service protestant de mission, le Défap. Ce service d’Églises accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire