Mission en République centrafricaine

Mission en République centrafricaine

Pour le protestantisme, la Réunion est un enjeu important. Le pasteur Bertrand Vergniol, Secrétaire général du Défap, s’est rendu sur place. Compte-rendu.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 9 juillet 2015

Auteur : Franck Lefebvre-Billiez

Lire directement l’article sur Défap

François Clavairoly a été reçu vendredi 26 juin avec la délégation protestante et le président de l’Église Christ Roi à Bangui par la présidente de l’État de la transition, Catherine Samba Panza. Il a répondu à nos questions par téléphone depuis la Centrafrique. L’entretien a duré une heure et demie.Sécurité et élections

La présidente a commencé en faisant « un premier tour d’horizon de la situation du pays ».

Ils ont abordé trois sujets : en premier lieu, la question de la sécurité. « La force Sangaris et les forces des Nations Unies sécurisent au mieux Bangui et ses alentours. On va vers une situation qui s’améliore », avec « l’ONU [qui] prend petit à petit le relais de la force Sangaris », explique François Clavairoly.

Sangaris est passée de « 1 700 à 900 soldats, et dans quelques mois il n’y en aura plus que 400, mais d’après la présidente, la situation sécuritaire est plutôt encourageante ».

Le deuxième sujet abordé concerne la préparation des élections, « prévues au mois d’octobre 2015 ».

Cependant, raisonnablement, elles « auront plutôt lieu en novembre ou décembre, mais l’essentiel est qu’elles auront lieu ». Pourquoi ? Car il faut d’abord recenser la population et c’est un processus long et compliqué, notamment en province car la saison des pluies approche, les routes deviennent de moins en moins praticables et les « moyens financiers et matériels sont limités ».

Enfin, la présidente a insisté sur le fait qu’elle « veut tenir parole, elle ne se présentera pas personnellement à l’élection présidentielle ». Elle veut accomplir son « travail de transition, puis laisser le pays dans les meilleures conditions possibles ». […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Pasteur Faustin Shungu (1961-2021), retour sur un parcours francophone

L'émoi est vif au sein des Eglises d'Expression Africaine en France, qui viennent de perdre leur vice-président, le pasteur Faustin Shungu Okitawungu. Retour sur son parcours.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Années 1960, Mahalia Jackson, France et droits civiques

Mahalia Jackson revient en France à trois reprises à la rencontre du public, en 1961, 1968 et 1969, non seulement comme chanteuse d'exception, mais comme ambassadrice de l'émancipation des noirs américains.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Francophonie protestante dans les Alpes

Si la francophonie protestante d'Europe avait une colonne vertébrale, peut-être faudrait-il la situer dans le déploiement de l'arc alpin.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Aux origines d’une affiche « culte » en francophonie (1/2)

L'impact de "Chemin large, chemin étroit", l'une des estampes les plus célèbres du protestantisme européen et francophone.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants