Un projet au service des enfants d’Haïti

La Fédération des écoles protestantes d’Haïti qui coordonne plus de 3 000 écoles accueillant 300 000 élèves environ, a mis en place un projet pour réduire la vulnérabilité des écoliers dans le Nord d’Haïti, baptisé PREVENOH.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 4 juillet 2017

Lire directement l’article sur Défap

Ce projet cofinancé par les acteurs du protestantisme français et par l’organisme chrétien de développement Tearfund.

Cette initiative qui s’étend sur douze mois, a permis de contribuer à réduire les risques et désastres dans les communautés scolaires du Nord et du Nord-Est d’Haïti par la formation et l’entrainement des équipes pédagogiques et des écoliers. Ce projet s’articule autour de trois axes : la formation, l’extension du système d’alerte par SMS et l’évaluation technique du bâtiment du bureau régional du Nord – Nord-Est. La formation a concerné 3 formateurs départementaux, 32 formateurs communaux, 966 maitres et directeurs d’école et 26 533 écoliers.

La Fédération des écoles protestantes d’Haïti

La Fédération des écoles protestantes d’Haïti (FEPH) coordonne les écoles (premier et deuxième cycle) de ses membres (églises et missions) avec un ’organisation décentralisée qui permet de mieux suivre les réalités locales. Avec plus de 3 000 écoles accueillant 300 000 élèves environ, elle travaille pour améliorer la qualité de l’éducation. Bien que les écoles coordonnées soient privées et confessionnelles Près de 30 % des enfants haïtiens sont ainsi scolarisés, sans distinction de sexe et de religion. Défendant et promouvant le droit de tous les enfants à une éducation de qualité et pérenne, la Fédération élabore des programmes et projets répondant aux besoins éducatifs des enfants vulnérables, orphelins et en grande difficulté financière, qui constituent son public cible. Ainsi, des enfants vulnérables sont accueillis dans des écoles protestantes, souvent vulnérables elles-mêmes.

La formation des formateurs

La formation du projet de réduction de la vulnérabilité des écoliers dans le Nord d’Haïti (PREVENOH), d’une durée de 30 heures, traite des phénomènes naturels, des catastrophes naturelles, du cycle de gestion des risques et désastres, de la communication en situation d’urgence et du système d’alerte scolaire, des techniques d’évacuation, de premiers soins et de secours, ainsi que de l’évaluation rapide en éducation en situation d’urgence. […]

 

 

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Intégrer l’agroécologie dans les programmes missionnaires

Comment nourrir les populations de manière durable ? Interview de Juliane Ineichen, responsable d'un projet agroécologique.

Un contenu proposé par Réformés

Des masques qui changent des vies

Face aux mesures sanitaires liées au Coronavirus, des jeunes filles d’un centre d’accueil de parrainage se sont portées volontaires pour réaliser des masques réutilisables et les proposer à ceux qui ne pouvaient pas s’en procurer.

Un contenu proposé par Blog du Sel

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram