Un projet au service des enfants d’Haïti

La Fédération des écoles protestantes d’Haïti qui coordonne plus de 3 000 écoles accueillant 300 000 élèves environ, a mis en place un projet pour réduire la vulnérabilité des écoliers dans le Nord d’Haïti, baptisé PREVENOH.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 4 juillet 2017

Lire directement l’article sur Défap

Ce projet cofinancé par les acteurs du protestantisme français et par l’organisme chrétien de développement Tearfund.

Cette initiative qui s’étend sur douze mois, a permis de contribuer à réduire les risques et désastres dans les communautés scolaires du Nord et du Nord-Est d’Haïti par la formation et l’entrainement des équipes pédagogiques et des écoliers. Ce projet s’articule autour de trois axes : la formation, l’extension du système d’alerte par SMS et l’évaluation technique du bâtiment du bureau régional du Nord – Nord-Est. La formation a concerné 3 formateurs départementaux, 32 formateurs communaux, 966 maitres et directeurs d’école et 26 533 écoliers.

La Fédération des écoles protestantes d’Haïti

La Fédération des écoles protestantes d’Haïti (FEPH) coordonne les écoles (premier et deuxième cycle) de ses membres (églises et missions) avec un ’organisation décentralisée qui permet de mieux suivre les réalités locales. Avec plus de 3 000 écoles accueillant 300 000 élèves environ, elle travaille pour améliorer la qualité de l’éducation. Bien que les écoles coordonnées soient privées et confessionnelles Près de 30 % des enfants haïtiens sont ainsi scolarisés, sans distinction de sexe et de religion. Défendant et promouvant le droit de tous les enfants à une éducation de qualité et pérenne, la Fédération élabore des programmes et projets répondant aux besoins éducatifs des enfants vulnérables, orphelins et en grande difficulté financière, qui constituent son public cible. Ainsi, des enfants vulnérables sont accueillis dans des écoles protestantes, souvent vulnérables elles-mêmes.

La formation des formateurs

La formation du projet de réduction de la vulnérabilité des écoliers dans le Nord d’Haïti (PREVENOH), d’une durée de 30 heures, traite des phénomènes naturels, des catastrophes naturelles, du cycle de gestion des risques et désastres, de la communication en situation d’urgence et du système d’alerte scolaire, des techniques d’évacuation, de premiers soins et de secours, ainsi que de l’évaluation rapide en éducation en situation d’urgence. […]

 

 

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Au Bénin, le temple de la Miséricorde divine

Au Bénin, le temple de la Miséricorde divine

Rencontre avec le pasteur Raphaël Houessou, directeur du service de communication de l'Église et initiateur d'un grand projet : la construction d'un temple dans un style gothique, digne de l'architecture des cathédrales.

Un contenu proposé par Cevaa
Des églises transformées en salons de tatouage

Des églises transformées en salons de tatouage

Fromagerie, bibliothèque, école de cirque ou salon de tatouage... Actuellement, 562 églises du Québec sont en mutation, avec des projets très variés.

Un contenu proposé par Info Chrétienne
Congo : étudier pour changer la société

Congo : étudier pour changer la société

Un pays aux larges ressources avec pourtant une population très pauvre... L'université UPRECO, fondée par l’Église presbytérienne se veut un acteur de changement en République Démocratique du Congo.

Un contenu proposé par Défap

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Les rendez-vous de la pensée protestante Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants