Madagascar

L’urgence et le temps long

Après une catastrophe comme le cyclone Batsirai, les actions d’urgence sont nécessaires, mais au-delà, il s’agit de construire. Ce sont les relations établies sur le long terme qui permettent de sortir des interventions d’urgence.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 18 février 2022

Lire directement l’article sur Défap

À Madagascar, en Haïti, ou ailleurs, ce sont les relations établies sur le long terme qui permettent de sortir des interventions d’urgence. C’est précisément dans ces relations entretenues sur le temps long que se placent les actions du Défap.

« Que faites-vous pour Madagascar ? »

La question a été posée à de multiples reprises au Défap depuis la diffusion des images montrant les destructions du cyclone Batsirai. Sur une bande côtière de 150 km de long, entre Mananjary et Mahanoro, tout a été ravagé : arbres abattus, rivières en crue, routes coupées, bâtiments à terre ou privés de toit, cultures inondées et perdues, alimentation électrique défaillante.

Pour Madagascar, les réponses à l’urgence sont en cours. La fondation La Cause, organisme protestant proche du Défap, a lancé un appel pour aider à reconstruire des orphelinats à Mananjary. Le Défap soutient pour sa part un projet de reconstruction lancé par ADRA-Madagascar, en lien avec ADRA-France ; le Défap et ADRA sont en partenariat via la plateforme Solidarité Protestante.

Mais la vraie question est plutôt : que faire après la phase d’urgence ? Ce n’est pas qu’un problème d’objectifs et de moyens, mais de […]

Lire la suite sur Défap

Vous pourriez aimer aussi

Solidarité et demandes d’aide après le cyclone Batsirai

Églises et organisations civiles se mobilisent à Madagascar pour venir en aide aux victimes de la tempête.

Un contenu proposé par Défap

Madagascar après le passage du cyclone Batsirai

Le cyclone a ravagé une bande côtière de plus de 150 km de long au sud-est de l’île. Les envoyés du Défap donnent des nouvelles des dégâts dans les régions directement impactées.

Un contenu proposé par Défap

Ils quittent tout pour ouvrir un orphelinat à Madagascar

Avec leurs trois enfants, Romain et Séverine s’apprêtent à quitter le confort de leur vie en France pour venir en aide aux enfants des rues de la capitale malgache. Portrait.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast