Afghanistan des villes et des champs

Afghanistan des villes et des champs

Accaparés par la guerre en Irak, les Américains ont laissé l’Afghanistan s’enliser, notamment dans les zones rurales.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 20 mai 2019

Auteur : Didier Chaudet

En 2003 ou 2004, les officiels américains nous affirmaient que la résurgence des talibans n’était que la dernière convulsion d’un mouvement à l’agonie. Aujourd’hui, la rébellion en Afghanistan, c’est au moins 60 000 combattants, présents sur 70 % du territoire, tenant de fait l’Afghanistan rural. Washington doit dialoguer avec elle pour quitter le pays dans l’honneur. Comment en est-on arrivé là ? On peut désigner un responsable, des deux côtés de l’Atlantique : l’idéologie. Bien sûr, à Washington, il y a eu le biais idéologique néoconservateur. Loin d’être un fantasme naïf de diffusion de la démocratie, le néoconservatisme a été l’expression d’un néo-impérialisme triomphant, pensant confirmer l’unilatéralisme postguerre froide par la force.

Ce projet théorique a rendu plus importante la conquête d’un pays clé au Moyen Orient, l’Irak, que la stabilisation du véritable champ de bataille de la nouvelle « guerre contre le terrorisme », l’Afghanistan. Dès 2002, des moyens […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Sur le même thème

Vers la paix en Afghanistan ?

Vers la paix en Afghanistan ?

L’Afghanistan est sorti des radars de l’actualité alors que ce pays souffre depuis 40 ans d’une guerre sans fin.

Un contenu proposé par
Parvana, un dessin animé d’une immense sensibilité

L’immense sensibilité de Parvana

Cette fable réaliste se déroule en Afghanistan durant la période de contrôle extrême exercé par les talibans.

Un contenu proposé par ArtSpi’in
Donald Trump et l’Afghanistan

Donald Trump et l’Afghanistan

Pourquoi le président américain envoie-t-il des troupes supplémentaires à Kaboul ?

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Les rendez-vous de la pensée protestante Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants