Aider les pays émergents avec la "microfinance"

Aider les pays émergents avec la « micro-finance »

Faire des dons n’est pas le seul moyen d’aider les pays à faible revenu. L'accord de prêts favorisant le développement de micros et petites entreprises permettent à autant de familles de sortir de la misère.

Un contenu proposé par Protestinter

Publié le 12 février 2018

Auteur : Joël Burri

Lire directement l’article sur Protestinter

« La microfinance reste perçue par le banquier lambda comme un placement risqué », reconnaît Jacques Grivel. Pourtant, début février, à l’occasion d’une conférence proposée au personnel de l’entreprise Debiopharm, à Lausanne, il a présenté une réalité bien différente. Fondateur de la société Fundo Asset Manager, spécialisée dans le conseil et la gestion de risque pour les investisseurs institutionnels, il propose un fonds appelé « Finethic Microfinance ». En 15 ans, les résultats mensuels de ce produit n’ont été en recul que trois fois.

Pratiquement, l’argent investi dans ce fonds ou dans l’un de ses concurrents est prêté à des organismes financiers dans des pays en développement ce qui leur permet à leur tour d’accorder des fonds à microbanque qui vont se rendre dans les différentes régions pour octroyer des microcrédits à des créateurs d’entreprises. Quelques dizaines, centaines, voire milliers de francs permettent à des personnes de créer un petit commerce leur apportant ainsi un moyen de subsistance. Le seul fonds Finethic a ainsi permis en 15 ans la création de 2 millions d’entreprises dans 65 pays. […]

 

Lire la suite sur Protestinter

Dans la même rubrique...

Kamala Harris comparée à Jézabel, symbole du mal

Certains évangéliques américains sont très critiques à l'égard de la vice-présidente Kamala Harris.

Un contenu proposé par Réformés

Après Trump, les évangéliques américains en crise

L’épisode de l’attaque du Capitole risque de sonner le recul de l’influence de ceux qui ont soutenu Trump, et en particulier, les évangéliques.

Un contenu proposé par Campus protestant

Au Capitole, une bannière « Jésus 2020 » brandie par des manifestants

La présence de bannières religieuses au sein de la manifestation du 6 janvier au Capitole a de nouveau mis en lumière le soutien indéfectible d’une partie de la droite évangélique à Donald Trump.

Un contenu proposé par Réforme

Les femmes pasteures plus nombreuses que les hommes

Avec 1533 femmes contre 1527 hommes, l’Église luthérienne de Suède est la première grande Église au monde dont le clergé est majoritairement féminin.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinter

Établie en Suisse romande, l’agence de presse Protestinter porte un regard international sur la vie des Églises. Elle se définit comme un outil pour comprendre le rôle du christianisme et des autres religions dans un esprit œcuménique.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinter sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire