portrait

Ali al-Sistani, un ayatollah pacificateur

Le pape François, en voyage en Irak, rencontrera le 6 mars l’ayatollah Ali al-Sistani. Un leader chiite respecté par les musulmans comme par les chrétiens.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 6 mars 2021

Auteur : Philippe Clanché

Dans l’imaginaire collectif, on ne classe pas spontanément un dirigeant chiite parmi les hommes de dialogue et d’ouverture. C’est oublier que l’école des mollahs au pouvoir en Iran depuis la Révolution de 1979 n’est pas la seule branche de ce courant de l’islam. Avec le grand ayatollah Ali al-Sistani, vedette du programme de la visite du pape François, le monde va découvrir un homme capital dans la vie politique et spirituelle irakienne depuis des décennies. Né Iran, dont il conserve la nationalité, il est installé depuis très longtemps à Nadjaf, grande ville au sud de Bagdad, siège d’une grande école de formation chiite dont il est le leader respecté.

Ali al-Sistani mobilise les hommes contre Daesh

Depuis 2003 et la chute de Saddam Hussein, al-Sistani a adoubé tous les dirigeants du pays. À chaque regain de tension, notamment les attentats contre les chrétiens, il a appelé au calme. En 2014, l’ayatollah a mobilisé les […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Allemagne : l’Église protestante évangélique perd 500 000 membres

L’Église protestante évangélique d'Allemagne descend sous la barre des 20 millions de membres. En un an, elle a perdu 2,5% d'adhérents. Explications.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Fusillade dans une église aux États-Unis

Dimanche 15 mai, une fusillade au sein d’une église californienne a provoqué la mort d’une personne et quatre autres ont été grièvement blessées, selon un dernier bilan.

Un contenu proposé par Réforme

Des associations chrétiennes tirent la sonnette d’alarme pour Haïti

Depuis le séisme du 14 août 2021 et le déploiement de l’aide humanitaire, la situation reste terrible et alarmante en Haïti.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

Hongrie : Viktor Orban écrase l’opposition aux législatives

Dimanche 3 avril, le Fidesz, parti du Premier ministre nationaliste, a largement devancé une coalition inédite, allant de la gauche à une formation issue de l’extrême droite.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast