Amitiés Huguenotes Internationales

Amitiés huguenotes internationales

Le magazine Paroles Protestantes est allé à la rencontre de cette association méconnue, sachant allier passion de l’Histoire, et rencontres humaines.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 21 novembre 2019

Auteur : Catherine Robert

Le 22  juin dernier, préparée depuis plusieurs mois par Christiane Guttinger, secrétaire générale des « Amitiés Huguenotes Internationales » et son équipe, a eu lieu une « journée huguenote » sur les lieux des souvenirs franco-américains de la Grande Guerre, autour de Château-Thierry. Dans le temple-mémorial se tenait aussi une exposition sur le Méthodisme. Les participants ont visité quelques hauts lieux des alentours de Château-Thierry, dont un centre d’interprétation sur l’intervention américaine en 1917-1918 ouvert en 2018 les deux cimetières américain et allemand, ce dernier créé par les Français au début des années 70. Ils ont visité un musée sur l’alimentation pendant cette guerre dans le village de Belleau.

L’Histoire…

L’association des « Amitiés Huguenotes Internationales  » (AmHI) est née du « Comité protestant de propagande française à l’étranger », créé en juin 1915 qui deviendra en 1927, le « Comité protestant des amitiés françaises à l’étranger ». Il a été créé par le « Conseil de la Fédération Protestante de France » (CFP). Il s’agissait d’intervenir dans les pays européens neutres, tels la Suisse et les pays scandinaves, pour les faire basculer du côté des alliés. Aujourd’hui, cette association, la première créée par le CFP, perdure et s’est fixé de nouveaux objectifs. Il s’agit de créer des liens entre les descendants de huguenots et les milieux protestants à l’étranger.

Les AmHI entretiennent des rapports privilégiés avec les « Sociétés huguenotes » de différents pays. L’association cherche à faire connaître le patrimoine protestant, faire se rencontrer des descendants de huguenots ayant quitté la France. Elle est ouverte à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du monde protestant. Deux fois par an, elle publie un bulletin. Une fois par mois sur France Culture, après le culte, l’association a la parole quelques minutes et, en peu de mots, éclaircit un point peu connu de l’histoire. Une fois par an, l’AG donne lieu à un moment festif. Après celle-ci, cette année, Frank Lestringant a fait une conférence intitulée, « le Crépuscule de la Floride Huguenote », et la soirée s’est terminée autour d’un dîner-buffet permettant à tous de se retrouver.

… au service des rencontres

L’association compte 127  cotisants français et 17  étrangers. Tous les 3 ans, un voyage réunit des descendants de huguenots. La 18e  réunion internationale a eu lieu en 2018 à Reims d’où les participants ont fait des excursions sur des lieux marquants tels Sedan, appelée la « Genève du Nord » ancienne principauté calviniste et centre manufacturier. Ils se sont rendus à Wassy, lieu d’un massacre en 1562 qui marque le début des guerres de Religion en France. Ils ont visité le temple-musée de Lemé en Thiérache, ancien temple qui retrace l’histoire du protestantisme régional. Pendant une semaine, une centaine de personnes se retrouvaient, venant de France pour 50 % et de l’étranger : Australie, Danemark, Allemagne, Suisse, États-Unis, Hollande, Grande-Bretagne. Une Japonaise, professeur d’histoire moderne à Osaka, participait aussi au voyage !

Aujourd’hui, auprès du temple-mémorial de Château-Thierry, a été construit un bâtiment dédié aux amitiés franco-américaines. Il a été construit sur le lieu où se trouvait un ancien hôtel dans lequel des méthodistes américains, jusqu’en 1930, ont aidé la population à sortir du chaos. Les méthodistes, fidèles à leurs principes, ne cherchent pas à évangéliser, mais à la manière des UCJG, mettent en place des structures pour créer des crèches, orphelinats, garderies, bibliothèques et dispenser des cours d’anglais, d’espéranto, sténo, couture. C’est l’objet de l’exposition du temple de Château-Thierry, lors de cette journée du 22 juin.

Vous pourriez aimer aussi

Un huguenot, ouvert d'esprit

Un huguenot aux archives de la Défense

Henri Zuber est conservateur général du patrimoine adjoint du Service historique de la Défense. 

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Des huguenots francophones au Brésil

Des huguenots francophones au Brésil

Contemporaine de Calvin, la première francophonie protestante s'est déployée jusqu'au Brésil. Qui s'en souvient ? La mémoire collective l'a oublié, mais les documents restent.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie
Lesdiguières (III) : le protestantisme en Dauphiné

Lesdiguières (III) : le protestantisme en Dauphiné

Lesdiguières, le chef de guerre, est un huguenot du Dauphiné. Or le protestantisme dans cette région n’est pas si connu.

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire