Attentats à Bruxelles: réagir au-delà de la terreur

Attentats à Bruxelles : réagir au-delà de la terreur

Les effroyables attentats qui viennent de frapper aujourd'hui Bruxelles suscitent, naturellement, notre compassion pour les victimes, et notre soutien au peuple belge. Au-delà, ils invitent à quatre choix.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 22 mars 2016

Auteur : Sébastien Fath

Lire directement l’article sur Blog de Sébastien Fath

1. D’une part, résister à la peur. L’objectif des terroristes est de… terroriser. Ne leur faisons pas le cadeau de trembler et de nous terrer, et restons ouvert à l’autre, au prochain, au différent.

2. D’autre part, se préparer au long terme. Ces attentats vont se reproduire, tant que les racines qui les rendent possibles ne seront pas traitées. Cela prendra du temps. Sans doute une génération.

3. Et puis, il nous faut nous informer et agir avec justice. Les autorités de nos contrées ont parfois négligé de s’informer suffisamment sur le pays réel (et ses poches communautaristes, ses concessions clientélistes, à Mollenbeck et ailleurs). Certains politiques devraient être jugés pour leur courte vue criminelle, ou leur cupidité (que ne ferait-on pas pour des votes ou des pétrodollars qataris ou saoudiens)… […]

Lire la suite sur Blog de Sébastien Fath

Dans la même rubrique...

Au Québec et en Wallonie, les convictions spirituelles accueillies à l’école

Cette approche offre des ressources inhabituelles aux adolescents.

Un contenu proposé par Réformés

USA : plus d’un quart des évangéliques blancs croient aux théories QAnon

Grâce à un sondage, il a récemment été permis d’établir que les théories conspirationnistes ont la peau dure aux États-Unis.

Un contenu proposé par Réformés

Descendants de nazis, ils s’engagent comme bénévoles en Israël

Chaque année, des adolescents allemands se rendent en Israël pour expier le passé nazi de leurs ancêtres.

Un contenu proposé par Réformés

L’appartenance religieuse des présidents américains

Parmi les locataires de la Maison Blanche, presque la moitié étaient épiscopaliens ou presbytériens. Joe Biden, lui, n’est que le deuxième président catholique de l’histoire des États-Unis.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire