Attentats au Danemark et nouvel antisémitisme

Attentats au Danemark et nouvel antisémitisme

Le nouveau double attentat jihadiste meurtrier qui a frappé ce week-end le Danemark n'est pas qu'une "reprise sismique" des attentats parisiens des 9-11 janvier 2015.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 16 février 2015

Auteur : Sébastien Fath

Lire directement l’article sur Blog de Sébastien Fath

Il illustre aussi les méfaits croissants d’un « nouvel antisémitisme » nourri de ce que Ianis Roder appelle un « antisémitisme culturel » véhiculé au sein des diasporas musulmanes en Europe (cf. entre autres cette tribune).

Distinct de l’antisémitisme européen d’héritage chrétien qui reste actif aussi, il amalgame les juifs d’Europe à l’ennemi israélien au risque de transposer dans les rues des capitales européennes des actes de guerre insensés. […]

Lire la suite sur Blog de Sébastien Fath

Dans la même rubrique...

L’ethos européen et le scepticisme

Aujourd’hui, l’Europe ne pourra sortir du scepticisme et du nihilisme qu’elle a imposé à la planète qu’en assumant sa propre existence. Un texte du philosophe Olivier Abel.

Un contenu proposé par Forum protestant

Les préjugés vaincus par l’intérêt

L'accord franco-allemand signé le 18 mai rebat les cartes au sein de l'Union européenne. Entretien avec Philippe Braud, professeur émérite à Sciences Po.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Coronavirus : l’ONU met en garde contre de multiples famines

Selon le Programme alimentaire mondial, la pandémie de coronavirus risque d’aggraver les différentes crises alimentaires dans le monde.

Un contenu proposé par

Ordination des femmes : l’Église allemande relance le débat

Mgr Georg Bätzing relance outre-Rhin le débat sur la place des femmes dans l’Eglise catholique. Non sans susciter des réactions contrastées. Et le mot schisme revient…

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram