Bien comprendre le danger pour mieux le combattre

Les attentats de Saint-Pétersbourg et Stockholm nous amènent à analyser, sans fards, le danger djihadiste. Une analyse nécessaire pour le prochain président de la République, s’il veut mener une lutte efficace contre le terrorisme.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 20 avril 2017

Auteur : Didier Chaudet

On a vu, dans un précédent billet, que si le prochain président français se penche sur les attentats de Saint-Pétersbourg et Stockholm. Il pourrait en tirer d’utiles leçons diplomatiques.

On peut aller plus loin : Saint-Pétersbourg et Stockholm nous amènent à analyser, sans fards, le danger djihadiste. Une analyse nécessaire pour le prochain président de la République, s’il veut mener une lutte efficace contre le terrorisme.

1) Sortir de l’approche « idéologique » dans la lutte contre le djihadisme : refuser les amalgames autant que la logique victimaire

Les responsables de ces attaques sont centrasiatiques, on l’a dit : donc ni afghans, ni irakiens, ni syriens, les principales populations associées à une « crise » des migrants qui a suscité bien des fantasmes. Ceux qui ont frappé en Russie ne sont pas Tchétchènes ou du Caucase du Nord, alors que le djihadisme antirusse vient d’abord de là. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Sur le même thème

Une politique étrangère au service de la guerre contre le djihadisme

Début avril, deux villes importantes de culture européenne ont été secouées par des attaques terroristes : Saint-Pétersbourg et Stockholm. Il y a des leçons à tirer de ces terribles événements pour le prochain président français, quel qu’il soit.

Un contenu proposé par
Terrorisme : la Chine au cœur de la menace djihadiste

Terrorisme : la Chine au cœur de la menace djihadiste

Les djihadistes commencent à s’intéresser à la Chine, explique notre chroniqueur Didier Chaudet.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !