Ça va aller, tu vas voir

Chrìstos Ikonòmou brosse le portrait de la Grèce. Un pays en crise entre désenchantement et espoir.

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 24 septembre 2016

Lire directement l’article sur LibreSens

Compte-rendu de Paule Baltzinger, paru dans la revue LibreSens n°227 de septembre-octobre 2016.

Seize nouvelles, regroupées sous le titre « Ça va aller, tu vas voir », ainsi se présente cet ouvrage de Chrìstos Ikonòmou, journaliste grec, qui a déjà publié d’autres recueils de nouvelles.

C’est la Grèce d’aujourd’hui qui nous est présentée ici, une Grèce en proie aux pires difficultés économiques, sociales, politiques. Loin de l’image de carte postale de vacances heureuses au soleil : ici, dans les faubourgs, les zones portuaires sans activité, les entrepôts fermés, le ciel est souvent bas, gris, il fait froid, il pleut, la mer est hostile. Et les « héros » de ces récits sont de pauvres gens, sans argent, sans travail, souffrant du froid et même de la faim, sans espoir. Il ne leur reste que leurs rêves : rêves de partir ailleurs, de retrouver du travail, de recevoir de la « Sécu » de quoi se soigner, de quoi acheter « un œuf Kinder pour le petit ».

« Et ça va aller… » pourtant. Récits bouleversants, qui seraient désespérants s’il n’y avait en filigrane […]

Lire la suite sur LibreSens

Dans la même rubrique...

Un pèlerinage juif de Lag Ba’omer, en Israël, tourne au drame

En Israël, un mouvement de foule fait plus de 40 morts lors d’un pèlerinage juif orthodoxe, pour Lag Ba’omer, dans le nord du pays.

Un contenu proposé par Réforme

L’Église réformée vaudoise s’engage pour le mariage pour tous

À cet effet, une série de cinq vidéos ont été réalisées pour être diffusées sur les réseaux sociaux.

Un contenu proposé par Réformés

Boris Johnson, un paroissien catholique pas comme les autres ?

Samedi 29 mai, Boris Johnson, Premier ministre du Royaume-Uni, a convolé en justes noces avec sa compagne en surprenant même les limiers des tabloïds.

Un contenu proposé par Réforme

Reportage à Ceuta, ville-frontière entre l’Afrique et l’Europe

D’abord la panique. Puis la peur ou la colère, parfois la compassion. L’arrivée de 8000 migrants depuis le début de la semaine dans l’enclave espagnole de Ceuta, dans le Nord du Maroc, a jeté le trouble parmi les habitants du petit territoire.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité. LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation).

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast