Coronavirus

Confiné loin de chez soi : le témoignage de Laurent

Les boursiers du Défap vivent le confinement éloignés de leurs proches. Laurent Loubassou, doyen de la faculté de théologie à Brazzaville et confiné actuellement en France raconte ses impressions.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 9 avril 2020

Lire directement l’article sur Défap

Laurent Loubassou est doyen de la faculté de théologie à Brazzaville. Il est professeur d’Ancien Testament et d’ougaritique.

Tout est calme à Enghien-les-Bains, on a l’impression que la vie s’est arrêtée. Heureusement que le chien des voisins aboie matin et soir pour nous rappeler qu’elle continue, malgré le confinement.

Cette décision m’a d’abord placé dans un dilemme : renter à Brazzaville ou, rester en France ? Rentrer signifie que le billet qui m’a été payé n’aura pas servi à grand-chose. Rester sans avoir assez de documents à la maison est aussi un handicap. Que faire ?

J’ai finalement opté pour rester et attendre le déconfinement. Dans le discours du président Macron à propos du coronavirus, ce qui a le plus attiré mon attention c’est la redondance des mots suivants : « Nous sommes en guerre ». Venant d’un pays où les gens ont déjà fait l’expérience de la guerre, j’ai bien compris le […]

Lire la suite sur Défap

Vous pourriez aimer aussi

Confiné loin de chez soi : le témoignage d'Étienne

Confiné loin de chez soi : le témoignage d’Étienne

Les boursiers du Défap vivent le confinement, éloignés de leurs proches. Étienne Bonou, pasteur de l’Église protestante méthodiste du Bénin partage ses impressions.

Un contenu proposé par Défap
Confiné loin de chez soi : Jean Patrick Nkolo Fanga du Cameroun

Confiné loin de chez soi : le témoignage de Jean Patrick

Les boursiers du Défap vivent le confinement éloignés de leurs proches. Jean Patrick Nkolo Fanga, pasteur au Cameroun arrivé en France début mars, partage ses impressions.

Un contenu proposé par Défap
Confiné loin de chez soi : Adrien Bahizire Mutabesha de RDC

Confiné loin de chez soi : le témoignage d’Adrien

Les boursiers du Défap vivent le confinement éloignés de leurs proches. Adrien Bahizire Mutabesha de RDC nous fait partager son ressenti, loin des siens.

Un contenu proposé par Défap

UN CONTENU PROPOSÉ PAR