Des rabbins israéliens cachent des réfugiés menacés d'expulsion

Des rabbins israéliens cachent des réfugiés menacés d’expulsion

À la suite de la décision de Benjamin Netanyahu de renvoyer tous les demandeurs d’asile africains dans leur pays, des rabbins se mobilisent pour leur offrir un asile ecclésiastique.

Un contenu proposé par Protestinter

Publié le 30 janvier 2018

Lire directement l’article sur Protestinter

Jérusalem – Inspirée par les différents mouvements qui ont prôné le droit d’asile ecclésiastique à travers l’histoire, une femme rabbin reconnue en Israël a demandé à ses confrères de proposer des lieux refuges pour près de 40’000 demandeurs d’asile africains qui risquent d’être déportés par le gouvernement. Le rabbin Susan Silverman, sœur aînée de l’actrice américaine Sarah Silverman, est une activiste communautaire basée à Jérusalem. Par le passé, elle s’est faite arrêter pour avoir demandé que les femmes aient la permission de lire la Torah au pied du Mur des Lamentations.

En décembre dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que le gouvernement expulserait tous les demandeurs d’asile africains d’ici fin mars s’ils n’acceptaient pas l’offre du gouvernement de 3’500 dollars ainsi qu’un billet pour quitter le pays. La plupart de ces réfugiés viennent d’Érythrée et du Soudan et sont arrivés illégalement en Israël, via l’Égypte. Les défenseurs des demandeurs d’asile, que Netanyahu qualifie d’«infiltrés», affirment que la vie de ces migrants sera menacée si on les oblige à quitter l’Israël. Le Premier ministre a spécifié qu’Israël, en tant que pays souverain, avait le droit et l’obligation de se protéger contre l’immigration clandestine. […]

Lire la suite sur Protestinter

Dans la même rubrique...

Campagnes politiques : cibler les électeurs croyants

Campagnes politiques : cibler les électeurs croyants

Les données sur l’appartenance religieuse des citoyens constituent une mine d’or. De plus en plus de moyens sont développés pour les obtenir.

Un contenu proposé par Réformés
L'élection de Bolsonaro et le facteur religieux

L’élection de Bolsonaro et le facteur religieux

Du point de vue religieux, trois rappels sont nécessaires pour éclairer son profil. D'abord, Jair Bolsonaro est catholique.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath
Le malaise des juifs américains

Le malaise des juifs américains

Le discours de l’unité du peuple juif face à l’antisémitisme n’aura pas suffi à masquer les profondes divergences entre juifs américains et gouvernement israélien.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinter

Établie en Suisse romande, l’agence de presse Protestinter porte un regard international sur la vie des Églises. Elle se définit comme un outil pour comprendre le rôle du christianisme et des autres religions dans un esprit œcuménique.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinter sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire