Donald Trump, le Mexique et l’Alena

Branle-bas de combat entre les trois pays adhérents de l’Accord de libre-échange nord-américain : les États-Unis, le Mexique et le Canada.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 4 septembre 2018

Auteur : Laurence Nardon

Donald Trump est partisan d’une remise en cause du libre-échange. Présentée depuis 1945 comme un modèle idéal, l’ouverture économique des frontières a en effet entraîné la délocalisation de la production automobile, textile, etc., dans les pays à bas salaire. Renforcée par la robotisation des chaînes de production, cette évolution a privé d’emplois la classe ouvrière des États-Unis. Le président Trump et son homologue mexicain Enrique Peña Nieto ont annoncé lundi la conclusion d’un accord bilatéral de […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Sur le même thème

Nouvelle donne présidentielle au Mexique

Nouvelle donne présidentielle au Mexique

Andrés Manuel López Obrador, homme de gauche élu à la présidence du Mexique, veut s’attaquer à la corruption et à la violence qui gangrènent son pays.

Un contenu proposé par
CETA : comment repenser le libre-échange ?

CETA : comment repenser le libre-échange ?

L’Italie refuse de ratifier l’accord CETA. Où va le commerce mondial ?, interroge la spécialiste des États-Unis Laurence Nardon.

Un contenu proposé par
Le sommet du G7 2018, un fiasco

Le sommet du G7 2018, un fiasco

Les positions de Donald Trump ont torpillé le G7 qui s’est tenu au Canada.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire