Antoine Nouis
édito

France-Algérie : oser regarder notre histoire en face

Un éditorial d’Antoine Nouis, théologien protestant.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 11 mars 2021

Auteur : Antoine Nouis

Le rapport de Benjamin Stora sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie réveille des souvenirs douloureux, car la guerre d’Algérie a été une tragédie où il n’y a eu que des perdants.

Les maux de la vie ont besoin d’être mis en mots pour être surmontés mais, pour ce qui est de la guerre d’Algérie, le sujet est tellement explosif qu’une chape de silence a été déposée sur les événements. Je me souviens d’un homme qui se mourait d’un cancer. Alors qu’il revisitait son histoire, il m’a dit : « Appelé en Algérie, j’ai fait la guerre, une vraie guerre, avec des vrais morts et des vraies saloperies. J’ai vu des choses auxquelles je n’étais pas préparé. Quand je suis rentré en métropole, je n’ai pas pu en parler. Je savais que je devais me taire, car j’avais fait partie d’une armée d’occupation. Aujourd’hui, je meurs. »

La Bible raconte l’histoire de deux grands criminels, le premier s’appelle Caïn, et le second… David. Caïn est le premier meurtrier de l’histoire, car il n’a pas accepté que son frère ait vu son sacrifice accepté à la différence du sien. Il s’est laissé envahir par la jalousie et déborder par sa […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Assyriens, chaldéens, syriaques… Qui sont les chrétiens d’Irak ?

Retour avec l’historien Bernard Heyberger sur la très longue histoire du christianisme en Irak.

Un contenu proposé par Réforme

Où s’arrêtera l’humain ?

Réaction face à l’exploit technologique de l’arrivée de la sonde Persévérance sur le sol de la planète Mars et aux questions que cela pose quant aux limites…

Un contenu proposé par Réveil

10 ans de guerre et deux tiers des chrétiens en moins

Ce 15 mars 2021 marque les dix ans de la guerre en Syrie, rappelle l’ONG Portes Ouvertes. Le nombre de chrétien estimé à 2 millions en 2011, serait passé à 600 000 aujourd'hui.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Beate Gilles, première femme à administrer la conférence épiscopale allemande

En désignant une femme à ce poste-clef, les évêques envoient un « signal fort » en faveur de la modernisation d’une église en pleine crise.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants