Xiomara Castro
Politique

Honduras : Xiomara Castro, une femme de gauche, bientôt présidente

Xiomara Castro est en tête du dépouillement des bulletins de vote après l’élection présidentielle qui s’est tenue dimanche 28 novembre au Honduras, pays en proie à la violence et aux catastrophes.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 30 novembre 2021

Auteur : Camille Verdi

Sauf retournement de situation, par ailleurs possible dans un pays accoutumé à la fraude, elle devrait être la prochaine présidente du Honduras. Dès le soir du dimanche 28 novembre, la population a en effet acclamé Xiomara Castro, sans attendre les résultats définitifs, raconte Libération. Lundi matin, plus de la moitié des bulletins de vote étaient comptabilisés et la candidate de gauche devançait son rival, le conservateur Nasry Asfura, à 53,6% des voix contre 33,9%.

L’épouse de l’ancien président Manuel Zelaya, qui avait été renversé il y a douze ans par un coup d’État, prendra vraisemblablement la tête de ce petit État d’Amérique centrale, peuplé de 9,5 millions d’habitants. Libération rappelle que Xiomara Castro, 62 ans, s’est imposée au fil du temps comme une défenseuse des pauvres, surmontant les critiques de ses opposants qui la qualifient de communiste et de marionnette de son mari. Candidate à la présidentielle en 2013 sous l’étiquette du parti Libre (Liberté et Refondation), elle avait été battue par Juan Orlando Hernández, alias JOH, du Parti national. Réélu sur le fil face à Salvador Nasralla (centre gauche) il y a quatre ans, JOH avait essuyé des accusations de fraude.

Ouvrir le mariage aux personnes du même sexe

La probable élection de Xiomara Castro mettra un terme au règne des conservateurs du Parti national. “Après une douzaine d’années de pouvoir du Parti national, marqué par la corruption généralisée et la violence criminelle, la majorité des Honduriens en ont assez et semblent vouloir un changement”, estimait Michael Shifter, président de Dialogue interaméricain, cité par Le Figaro, le jour de l’élection. Il faut dire que, depuis une dizaine d’années, le pays pâtit d’une image négative : en 2016, un activiste écologiste était assassiné en raison de son combat contre un projet de barrage hydroélectrique. Le Monde rappelle que le Honduras est l’un des pays les plus dangereux au monde, sans compter les zones de conflit : il détient un taux d’homicides de 27,6 pour 100.000 habitants.

Le Honduras est aussi tristement célèbre pour être le départ de gigantesques caravanes de migrants voulant échapper à la misère et se rendre aux États-Unis, via le Guatemala et le Mexique. Les catastrophes naturelles fin 2020 n’ont en rien arrangé les choses. De plus, le pays a été accusé par les États-Unis d’être un narco-État, où des hauts dirigeants, JOH inclus, auraient été peu ou prou liés à des réseaux de trafic de drogue. En somme, Xiomara a de multiples défis à relever. Probablement future première femme à présider le Honduras, elle prône un “socialisme démocratique à la hondurienne”, décrypte Libération. Elle souhaite en outre légaliser l’avortement thérapeutique et ouvrir le mariage aux personnes du même sexe. Mais, sur ces questions, elle se heurtera sans doute à l’opposition des milieux catholiques comme des évangéliques.

Dans la même rubrique...

Guinée : la junte propose une transition de “trente-neuf mois”

Le 30 avril, dans un discours télévisé, le chef de la junte au pouvoir en Guinée a annoncé un calendrier de transition, huit mois après le coup d’État contre Alpha Condé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Politique : Emmanuel Macron se rendra-t-il en Ukraine ?

Le président de la République doit se rendre, mardi 14 juin, en Roumanie, et le lendemain, en Moldavie. L’Élysée a indiqué qu’il était “disponible” pour aller en Ukraine.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Aung San Suu Kyi condamnée pour corruption

Déjà condamnée à six ans de détention, l’ex-dirigeante birmane a écopé, mercredi 27 avril, d’une peine de cinq ans de prison supplémentaires pour corruption.

Un contenu proposé par Réforme

Lancement de la tournée de Franklin Graham au Royaume-Uni

« Dieu vous aime, vous avez été pardonné ». Franklin Graham a lancé à Liverpool le 14 mai sa tournée intitulée « God Loves You ».

Un contenu proposé par Info Chrétienne