L’anglicanisme, savant mélange de catholicisme et de protestantisme

L’église anglicane regroupe 80 millions de fidèles dans le monde. Forte de plusieurs courants, elle se dit volontiers catholique non romaine et réformée.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 17 novembre 2019

Auteur : Cathy Gérig

Pour le chanoine John Gibaut, théologien anglican canadien, l’identité anglicane, se caractérise par ses capacités inclusives. Elle tient du catholicisme, parce qu’elle reconnaît la communion entre les fidèles et aussi car sa communion repose sur la présence du Christ dans la sainte communion. Et elle est réformée en raison de son adhésion aux principes nouveaux de la réforme protestante.

Fondée par saint Augustin de Cantorbéry (mort vers 605), l’église d’Angleterre s’est séparée de Rome sous le règne d’Henri VIII. Comme le pape Clément VII refusait de prononcer la nullité de son mariage, le roi se fit proclamer «gouverneur suprême» de son Église, en 1534. Si les anglicans se sont aussi détachés des cardinaux, ils ont conservé le reste de […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Aux États-Unis, la foi renforcée par la pandémie

Une étude du Pew Research Center s’est intéressée aux conséquences de la pandémie sur la foi des habitants de quatorze pays occidentaux. Près de trois américains sur dix affirment être devenus plus croyants l’an dernier.

Un contenu proposé par Réforme

Conférence mondiale des religions pour la paix

Il est temps de redonner un dynamisme au dialogue inter-religieux et inter-spirituel, avec tous ceux qui le souhaitent quelques soient leurs convictions.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Les femmes pasteures plus nombreuses que les hommes

Avec 1533 femmes contre 1527 hommes, l’Église luthérienne de Suède est la première grande Église au monde dont le clergé est majoritairement féminin.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

La logique diabolique du mensonge

La singularité du trumpisme est qu’il a érigé le mensonge en élément de communication. L'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire