L’attaque chimique, un tournant dans le conflit syrien ?

L’attaque chimique, un tournant dans le conflit syrien ?

Les derniers développements de la guerre en Syrie conduisent à s’interroger sur les motivations de deux de ses acteurs, Bachar el-Assad et Donald Trump.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 18 avril 2017

Auteur : Thomas Ferenczi

En attaquant à l’arme chimique la ville de Khan Cheikhoun, tenue par les forces rebelles, le dictateur syrien a franchi une étape supplémentaire dans l’horreur. Cette attaque rappelle celle d’août 2013, plus meurtrière encore, qui avait été suivie d’un accord sur le démantèlement de l’arsenal chimique syrien. Il est clair que tout n’a pas été détruit et que Bachar el-Assad a trompé les inspecteurs internationaux.

Les images bouleversantes de ce nouveau crime de guerre, présentées à la face du monde par l’ambassadrice américaine à l’ONU, témoignent du double jeu du président syrien, qui n’a pas craint de violer une nouvelle fois […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Guinée : la junte propose une transition de “trente-neuf mois”

Le 30 avril, dans un discours télévisé, le chef de la junte au pouvoir en Guinée a annoncé un calendrier de transition, huit mois après le coup d’État contre Alpha Condé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Être chrétien au Pakistan

La paroisse d’Enghien soutient et finance une Église protestante à Lahore, en terre pakistanaise musulmane. Ce type de parrainage paroissial marque une solidarité et répond à des enjeux humains et spirituels. Le pasteur Marc-Henri Vidal en explique la pertinence.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Corne de l’Afrique : 20 millions de personnes menacées par la sécheresse

La Corne de l’Afrique fait face à une sécheresse qui inquiète les organisations humanitaires, avec près de 20 millions de personnes menacées par la faim.

Un contenu proposé par Réforme

Hong Kong : l’ancien chef de la sécurité John Lee choisi pour diriger le territoire

Connu pour avoir supervisé la répression de la contestation en 2019, cet ex-policier a été désigné par un comité pro-Pékin au poste de chef de l’exécutif hongkongais.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast