Le peuple rom est précieux pour Dieu

Depuis plusieurs années, la ségrégation des Roms en Hongrie ne fait que croître. Considérés comme des citoyens de deuxième zone, les Roms sont victimes de discriminations et de violences.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 24 mai 2016

Auteur : Krisztina Balogh

Cependant, une petite communauté de réformés existe à travers la Mission nationale pour les Roms.

L’Église réformée de Hongrie compte une quinzaine de missions intérieures. Parmi celles-ci, la Mission nationale pour les Roms, qui a organisé un grand rassemblement des missions auprès des Roms des différentes Églises réformées, luthériennes, pentecôtistes, baptistes et méthodistes début mars 2015. Les Roms ne représentent pas un groupe en « tête de course » dans notre société, mais Dieu transforme toujours les derniers en premiers.

C’est cette espérance, traduite par le pasteur Péter Bakay, de la Mission rom de l’Église luthérienne de Hongrie qui a marqué la journée d’échanges et de célébrations. Pour les sociétés hongroise et européenne, la communauté des Roms devrait être un investissement majeur, parce que Dieu a fait un pari sur eux. Participant également à la rencontre, Károly Czibere, le ministre hongrois des affaires sociales et de l’intégration, soulignait quant à lui le rôle majeur des Églises dans la construction du vivre ensemble et leur engagement auprès des Roms. Les murs les plus élevés se trouvent dans le coeur des hommes, et les missionnaires capables d’en venir à bout sont ceux qui peuvent remuer le coeur des personnes.

 Eszter Dani, responsable nationale des missions intérieures de l’Église réformée de Hongrie appelait à une conversion à l’ouverture aux autres, suivant le récit biblique de l’appel de l’apôtre Pierre en Galilée : Nous devons témoigner à travers notre service de qui est le Christ. Soyons ouverts comme Pierre l’était, parce que l’Esprit de Dieu nous comble de ses biens, et nos filets se rempliront à leur tour. Pour elle, il ne peut pas y avoir de loup solitaire chrétien.

Le service auquel nous sommes appelés n’est pas tourné vers l’intérêt personnel, mais vers la communauté. L’esprit de réconciliation était demandé dans la prière finale de la rencontre, dite en langues hongroise et romani.

Dans la même rubrique...

« Le patriarche Kirill de Moscou est complice des crimes de Poutine »

Pour Jean-François Colosimo, théologien, l'Eglise orthodoxe russe est devenue un auxiliaire du pouvoir et des crimes de Vladimir Poutine. Le patriarche Kirill de Moscou épouse sans aucun discernement la politique du Kremlin. Explications.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Il n’y a pas de guerre juste »

Pour le général Jean-Fred Berger, la guerre est toujours le lieu du péché, comme l'affirme Luther. C'est une catastrophe qu'il faut subir tout en préservant son humanité.

Un contenu proposé par Campus protestant

Victoire du conservateur Viktor Orbán aux législatives

Le parti du premier ministre Viktor Orbán a remporté un très large succès aux élections législatives de Hongrie. Une victoire qui ne plaît pas à tous les chrétiens.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Birmanie : les Rohingyas victimes d’un génocide, selon les États-Unis

Pour la première fois, les États-Unis ont officiellement déclaré que la junte militaire avait commis un génocide à l’encontre de la minorité musulmane.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast