L’Eglise néerlandaise fait son mea culpa auprès des juifs
Pays-Bas

L’Eglise néerlandaise fait son mea culpa auprès des juifs

Le président de la principale Eglise protestante des Pays-Bas a reconnu l’institution coupable de par son inaction pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 17 novembre 2020

Auteur : Augustine Passilly

La date choisie est symbolique. Le 8 novembre, c’est-à-dire la veille de l’anniversaire du pogrom de la « Nuit de cristal », durant lequel 30 000 juifs ont été arrêtés aux Pays-Bas, l’Eglise réformée néerlandaise a présenté ses condoléances à leurs descendants. L’institution plaide coupable à la fois pour son silence pendant la Seconde Guerre mondiale mais aussi pour l’antisémitisme dont ses membres ont pu témoigner depuis.

“Les autorités ecclésiastiques ont manqué de courage”

Cette cérémonie avait été annoncée dès le 22 octobre dans les colonnes du quotidien Trouw« Nous avons échoué, dans nos discours, en gardant le silence, dans nos actions et omissions, dans notre attitude et notre pensée », a déclaré René de Reuver, le président de l’Eglise majoritaire du pays qui compte quelque deux millions de […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Retrait de la Société générale en Russie

Six semaines après le début de l’invasion de l’Ukraine, Société Générale a annoncé lundi mettre fin à ses activités en Russie via la cession de la totalité de sa participation dans Rosbank.

Un contenu proposé par Réforme

Ukraine : le massacre de l’armée russe

Après le retrait russe de la région de Kiev, les indices de crimes de guerre s’accumulent et suscitent l’indignation. Les cadavres de 410 civils ont été retrouvés.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Corne de l’Afrique : 20 millions de personnes menacées par la sécheresse

La Corne de l’Afrique fait face à une sécheresse qui inquiète les organisations humanitaires, avec près de 20 millions de personnes menacées par la faim.

Un contenu proposé par Réforme

A 15 ans, elle s’oppose à son mariage

Ratna, 15 ans est une jeune fille sociable et brillante, originaire d’un petit village du Bangladesh. Mais, le 2 mars 2018, sa liberté lui fut presque ôtée. Heureusement, prenant son courage à deux mains, elle osa crier à l’aide.

Un contenu proposé par Blog du Sel

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast