Les Églises « sans étiquette » en pleine croissance
états-unis

Les Églises « sans étiquette » en pleine croissance

Si les baptistes conservent un poids majoritaire aux États-Unis, les Eglises non-dénominationnelles poursuivent leur croissance, que rien ne semble arrêter. Analyse.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd'hui

Publié le 6 octobre 2020

Auteur : Christelle Bankolé

Lire directement l’article sur Christianisme Aujourd'hui

Entre 2000 et 2017, les protestants sans étiquette sont passés de 9 à 17% aux USA, d’après le dernier sondage Gallup. Aux baptistes, méthodistes et pentecôtistes s’ajoutent ces Églises d’obédience évangéliques non-affiliées à un mouvement dénominationnel. En 2010, elles représentaient la troisième confession chrétienne en terme de membres aux États-Unis, profitant du déclin des Églises protestantes principales, baptistes et méthodistes.

Retour à l’identité chrétienne

Certes les non-dénominationnelles (ND) n’affichent pas d’étiquette, mais certaines sont identifiables par leur format de «megachurches», issues pour beaucoup du mouvement néo-charismatique. Pour Christophe Chalamet, professeur en théologie systématique à la Faculté Protestante de Genève, ces Églises mettent un […]

Lire la suite sur Christianisme Aujourd'hui

Dans la même rubrique...

Le pape François, messager de l’Evangile

A propos du dernier voyage du pape en Irak, sa rencontre avec des minorités chrétiennes persécutées et avec un leader chiite.

Un contenu proposé par Campus protestant

Catastrophe de Fukushima : les témoignages, 10 ans après

Dix ans après la catastrophe de Fukushima, Réforme a retrouvé les chrétiens qui avaient témoigné à l’époque. Que sont-ils devenus ? Comment envisagent-ils l’avenir ?

Un contenu proposé par Réforme

La crise sanitaire réveille le complotisme antisémite

La Fédération suisse des communautés israélites porte plainte contre le Parti des Suisses nationalistes, qui vient de republier dans son magazine «Les Protocoles des Sages de Sion».

Un contenu proposé par Réformés

Beate Gilles, première femme à administrer la conférence épiscopale allemande

En désignant une femme à ce poste-clef, les évêques envoient un « signal fort » en faveur de la modernisation d’une église en pleine crise.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christianisme Aujourd’hui

Christianisme Aujourd’hui est un magazine chrétien évangélique suisse. Il propose une réflexion protestante évangélique sur l’actualité internationale.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants