Les lieux du temps zéro : des photos pour ne pas oublier

Sensibiliser par l’image au drame que vit la Syrie. A Strasbourg, l'Aumônerie universitaire protestante s'associe à la Médiathèque protestante le temps d'une exposition destinée à sensibiliser à la tragédie syrienne.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 24 novembre 2017

Lire directement l’article sur Défap

Elle permettra de découvrir le travail de deux photographes, Assem Amsho et Esraa Saifo, de rencontrer des familles syriennes et de relancer l’appel à l’accueil et à l’accompagnement d’exilés en Alsace.

Les lieux du temps zéro veut faire pénétrer les spectateurs dans le quotidien des Syriens. L’exposition, qui regroupe des clichés de deux photographes syriens, Assem Hamsho et Esraa Saifo, débute cette semaine à la Médiathèque protestante de Strasbourg. L’objectif : sensibiliser par l’image au drame que vit la Syrie. Et quoi de plus évocateur et symbolique qu’une série de photos ? Esraa Saifo, jeune femme syrienne, déambulait dans les rues en saisissant des détails authentiques, rustiques. Ces détails, parfois anodins, faisaient tout le charme de la vie en Syrie avant les conflits.

Dans les camps de réfugiés au Liban, Assem Hamsho capture les fragments d’un quotidien figé dans le temps. Il cherche à éveiller les consciences occidentales sur les horreurs de la guerre en Syrie. Les réfugiés qui ont réussi à fuir les conflits, les menaces et persécutions se retrouvent désormais dans l’attente. Dans l’attente de nouvelles de proches restés dans les zones de combat. Dans l’attente d’une aide internationale. Dans l’attente d’un cessez-le-feu, ou mieux, d’un armistice. Dans l’attente de sortir d’ici… […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Après l’assassinat du président, la crise humanitaire ?

La mort du président haïtien est survenue alors que la violence des gangs va croissant depuis un mois à Port-au-Prince. Conséquence directe : les actions d’aide en faveur des Haïtiens les plus vulnérables risquent d’être bloquées.

Un contenu proposé par Défap

Les sourires des enfants de Madagascar

Tout commence un soir, à Madagascar, dans une ruelle de la capitale. C’est ici que notre vie bascule, car c’est à ce moment que Jésus-Christ a interpellé nos cœurs.

Un contenu proposé par Christ Seul

Formation des envoyés : le monde s’ouvre

Après les confinements successifs et les quarantaines imposées aux voyageurs internationaux, la possibilité d’envoyer des volontaires pour des missions hors Europe est de nouveau ouverte.

Un contenu proposé par Défap

Arméniens d’Iran : des libertés en toute discrétion

A Téhéran, la communauté arménienne, quoique bénéficiant d’une certaine marge de liberté par rapport au régime chiite, reste timide et sur ses gardes.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR