Ouragan Matthew en Haïti : la communauté protestante doit se mobiliser

Ouragan en Haïti, appel à l’aide

La communauté protestante doit se mobiliser pour aider la population, durement frappée par l'ouragan Matthew le 3 octobre dernier.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 12 octobre 2016

Lire directement l’article sur Défap

L’ouragan Matthew, le plus puissant dans les Caraïbes depuis une décennie, a frappé durement Haïti le 3 octobre dernier. Dix jours plus tard, on répertorie 546 morts, sans compter les disparus. Des rivières ont débordé, des ponts se sont effondrés, de nombreuses routes sont toujours coupées, 175 000 personnes sont sans abri. Les dégâts matériels sont considérables et le choléra est en recrudescence. Bien que la situation soit alarmante, l’aide internationale peine à se mettre en place et les convois humanitaires sont de plus en plus souvent attaqués par des personnes désespérées, qui ont tout perdu.

Les membres de la plateforme Haiti se mobilisent

Au total 1,4 millions de personnes sont touchées et ont besoin d’assistance. Les Nations unies estiment à 120 millions de dollars l’aide nécessaire pour couvrir les besoins vitaux des sinistrés. En date du 17 octobre, seul 13 % de cette somme avait pu être collecté. Les équipes d’ADRA Haïti sont sur le terrain pour venir en aide aux sinistrés. ADRA France a activé son fonds catastrophes pour faire face aux besoins d’équipements en unités de purification d’eau, kits d’hygiène, nourriture, couvertures etc.

MEDAIR a mobilisé une équipe d’urgence pour éviter la propagation du choléra. SEL a lancé un appel à la prière et aux dons auprès de ses parrains et donateurs. Mission biblique a, de son côté, envoyé 10 000 dollars pour la réhabilitation des écoles du grand Sud-Ouest, une aide qui sera utilisée en coordination avec l’Union évangélique baptiste d’Haïti (UEBH), la Mission des Églises baptistes du sud d’Haïti (MEBSH) et la Fédération des Écoles protestante d’Haïti (FEPH). Cette mobilisation est semblable à celle mise en œuvre lors du coup d’État de février 2004 et des émeutes de la faim de 2008 et surtout lors du séisme de 2010, qui avait fait quelque 250 000 morts. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Les sourires des enfants de Madagascar

Tout commence un soir, à Madagascar, dans une ruelle de la capitale. C’est ici que notre vie bascule, car c’est à ce moment que Jésus-Christ a interpellé nos cœurs.

Un contenu proposé par Christ Seul

Introspection européenne

Les citoyens sont invités à dire ce qu’ils attendent de l’Europe.

Un contenu proposé par L’esprit européen

En Suisse, une église reçoit le Swiss LGBTI-label

L’église ouverte Sainte-Elisabeth à Bâle est la première institution ecclésiale de Suisse à recevoir le Swiss LGBTI-label.

Un contenu proposé par Réformés

La « déesse du coronavirus » honorée par les hindous

Pour lutter contre la pandémie, de nombreux Indiens hindous se sont fabriqué des statues censées représenter cette nouvelle divinité, dont il convient d’apaiser la colère.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR