guerre en ukraine

Retrait de la Société générale en Russie

Six semaines après le début de l’invasion de l’Ukraine, Société Générale a annoncé lundi mettre fin à ses activités en Russie via la cession de la totalité de sa participation dans Rosbank.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 11 avril 2022

Auteur : Rédaction Réforme

Très impliquée dans le pays, la banque française était exposée à hauteur de 18,6 milliards d’euros, dont 15,4 milliards pour Rosbank, poids lourd du secteur bancaire russe dans lequel elle était actionnaire majoritaire. À l’ouverture de la Bourse de Paris, le titre Société Générale prenait plus de 5%. “Au terme de plusieurs semaines de travail intensif”, le groupe a annoncé lundi matin dans un communiqué avoir signé “un accord” avec le fonds d’investissement russe Interros Capital “en vue de céder la totalité de sa participation” dans Rosbank ainsi que ses filiales d’assurance en Russie – une cession qui aura un impact négatif de 3,1 milliards d’euros dans ses comptes.

Interros est un des plus gros fonds du pays, qui détient des actifs dans l’industrie lourde et métallurgie, notamment dans la société Nornickel et dans le secteur […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Franklin Graham, fils de Billy Graham prêchera en Ukraine le dimanche de Pâques

Déjà parti en mission avec l’organisation chrétienne humanitaire Samaritan’s Purse, près de Lviv début mars, Franklin Graham retournera en Ukraine pour prêcher un «message de Pâques», le 17 avril.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Guinée : la junte propose une transition de “trente-neuf mois”

Le 30 avril, dans un discours télévisé, le chef de la junte au pouvoir en Guinée a annoncé un calendrier de transition, huit mois après le coup d’État contre Alpha Condé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

« Il n’y a pas de guerre juste »

Pour le général Jean-Fred Berger, la guerre est toujours le lieu du péché, comme l'affirme Luther. C'est une catastrophe qu'il faut subir tout en préservant son humanité.

Un contenu proposé par Campus protestant

Ukraine : une guerre identitaire, spirituelle, humanitaire (2/3)

Deuxième volet de notre série sur l'Ukraine. «Des enjeux spirituels forts», par Hermann Grosswiller.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast