SOS enfants syriens au Liban !

Le Liban est une terre d’accueil pour de nombreux réfugiés Syriens. Des enfants de tous âges se retrouvent ainsi déracinés.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 18 octobre 2016

Lire directement l’article sur Défap

Une initiative des envoyés du Defap Christine et Pierre Lacoste a été mise en place pour « Parrainer un enfant syrien ».

Comment est né votre projet « Parrainer un enfant syrien » ?

A notre arrivée à Beyrouth en 2013, nous avons dû affronter la réalité bouleversante des réfugiés présents à tous les coins de rue : il nous fallait trouver un moyen de les aider. Découvrant un nouveau pays, ne connaissant pas la langue, nous nous sentions démunis. Nous avons rapidement été mis en contact avec l’association Amel et son président, le Dr Kamel Mohana. ONG très connue au Liban, Amel est une association apolitique et laïque se préoccupant d’aider chaque être humain placé sur son chemin, quelle que soit son origine. Nous leur avons présenté notre volonté de solliciter notre réseau français pour contribuer à l’éducation de ces enfants déplacés mais représentant l’avenir de la Syrie. Le projet « Parrainer un enfant syrien » est né.

Comment vous êtes-vous investis dans ce projet ?

Nous le construisons avec l’équipe d’Amel au travers de nos rencontres régulières et nos visites aux enfants. Nous servons d’interface entre les différents partenaires : Amel, la Fondation du protestantisme, les parrains et bien sûr les enfants. Nous nous chargeons de donner régulièrement aux parrains des nouvelles des enfants.

Depuis son lancement, combien d’enfants ont été parrainés ?

Trente enfants ont été pris en charge en 2014-2015, 180 pour 2016-2017. Nous sommes reconnaissants pour le nombre croissant d’enfants mais aussi pour la diversité des parrains. Membres d’une communauté monastique, d’une Église luthérienne, de l’EPUDF, d’une Église évangélique libre, d’une mosquée, ou encore catholique ou sans affichage religieux particulier, tous sont convaincus de l’urgence à faciliter l’accès à l’éducation de ces enfants. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

En Suisse, les évangéliques s’opposent au « mariage pour tous »

Un référendum a été déposé le 12 avril dernier pour contrer une loi fédérale ouvrant le mariage civil aux couples de même sexe.

Un contenu proposé par Réforme

Syrie : la famille Assad, 50 ans de pouvoir

La Syrie, où Bachar al-Assad devrait remporter un 4e mandat lors de la présidentielle ce mercredi, est gouvernée d’une main de fer depuis cinq décennies par la dynastie des Assad, père et fils.

Un contenu proposé par Réforme

Trois choses à savoir sur Naftali Bennett, 13e Premier ministre d’Israël

Dimanche 13 juin, Benjamin Netanyahu a été écarté du pouvoir. Naftali Bennett, le chef du parti Yamina, est désormais à la tête du gouvernement pendant deux ans.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Anna-Nicole Heinrich élue présidente l’Église évangélique en Allemagne

A 25 ans, l’étudiante en philosophie à l’université de Ratisbonne devient la plus jeune présidente du synode depuis sa création en 1945.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast