afrique

Soudan : manifestations, blocages de routes et médias censurés

Médecins face aux attaques d’hôpitaux, agriculteurs dénonçant l’augmentation de l’électricité et médias réclamant le droit de couvrir la crise au Soudan : le pouvoir militaire est de nouveau dans le viseur de la contestation.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 17 janvier 2022

Auteur : Rédaction Réforme

À Khartoum, en blouse blanche, des dizaines de médecins ont remis au parquet général deux rapports sur des attaques contre des blessés, des médecins et des hôpitaux dans la répression tous azimuts des manifestants protestant contre le putsch le 25 octobre du chef de l’armée, le général Abdel Fattah al-Burhane. L’Organisation mondiale de la Santé elle-même a confirmé “11 attaques depuis novembre”“À chaque fois qu’il y a des manifestations, les forces de sécurité tirent des grenades lacrymogènes à l’intérieur même de l’hôpital où je travaille à Khartoum”, raconte à l’AFP Houda Ahmed, une praticienne. “Elles viennent même nous attaquer jusque dans le service des urgences.”

Des blessés ont été sortis de force d’ambulances ou de lits d’hôpitaux et des médecins ont été passés à tabac jusque dans des salles d’opération, affirment régulièrement des médecins. Mais malgré la répression qui a fait 64 morts parmi les manifestants et un policier, la société civile appelle à de nouvelles manifestations lundi 17 janvier pour réclamer la […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Russie : « Nous sommes encore face au totalitarisme communiste »

L'invasion de l'Ukraine n'est pas une réaction aux menées de l'Otan ou de l'Europe, il s'agit d'une entreprise impérialiste d'un régime totalitaire, explique le théologien orthodoxe, Jean François Colosimo.

Un contenu proposé par Campus protestant

Merci de m’avoir choisie

Derrière chaque enfant parrainé se cache une histoire. Découvrez celle de Lizeth, au travers de cet article.

Un contenu proposé par Blog du Sel

Philippines : Marcos Junior élu à la tête du pays

La victoire écrasante de Ferdinand Marcos Junior, fils du dictateur du même nom, à l’élection présidentielle permet de réinstaller son clan familial au sommet du pouvoir.

Un contenu proposé par Réforme

Guinée : la junte propose une transition de “trente-neuf mois”

Le 30 avril, dans un discours télévisé, le chef de la junte au pouvoir en Guinée a annoncé un calendrier de transition, huit mois après le coup d’État contre Alpha Condé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast