Sur la route des esclaves

Au Bénin, la ville de Ouidah fut, au 18ème siècle, l'un des principaux centres de vente et d'embarquement d'esclaves dans le cadre de la traite occidentale. Plus d’un million d’esclaves y sont passés. Un site hautement symbolique.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 20 juin 2017

Lire directement l’article sur Défap

Ouidah, Whydah, Juida ou encore Ajudá, 4 prononciations différentes pour un même destin : l’exil, la servitude et la mort.

« La place aux enchères »

A Ouidah, la chaleur peut parfois être écrasante. La découverte de la route des esclaves débute sur la place centrale, la Place aux enchères, où les esclaves étaient rassemblés et marqués au fer afin d’y être vendus. Le silence s’installe progressivement parmi les visiteurs, laissant pour certains leur imagination entendre le bruit des hommes et des chaînes. Le « commerce » se faisait alors sous le contrôle d’un grand dignitaire de l’État, le yovogan, littéralement chef des Blancs, qui constituait l’interface commerciale entre les négriers européens et l’état négrier d’Abomey. Dans ce royaume relativement centralisé mis en place par le roi Agadja d’Agbomin (1708-1740), la traite négrière fut érigée en monopole royal par le roi Kpengla (1774-1789) et alimentée par de périodiques razzias aux marges du royaume.

Les esclaves parcouraient les quelques kilomètres qui les séparaient de la plage, et du départ vers leur nouveau-monde, enchaînés les uns aux autres. Cette route, désormais jalonnée de statues présentant symboliquement les différents rois, nous raconte l’inimaginable. Elle questionne : comment penser la différence et la vie ? Le semblable et le dissemblable ? […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Trump est un « danger spirituel »

C'est ce qu'affirment 30 personnalités évangéliques nord-américaines influentes dans un livre publié récemment. Entretien avec le théologien et activiste Ronald J. Sider à l'origine de ce projet.

Un contenu proposé par

Où va la Biélorussie ?

L'Europe doit venir en aide aux démocrates biélorusses. Le point de vue de Thomas Ferenczi.

Un contenu proposé par L’esprit européen

Quand les élections américaines virent aux critiques spirituelles

Lors de la convention républicaine, du 24 au 28 août 2020, les attaques contre la foi chrétienne de Joe Biden et des démocrates se sont multipliées.

Un contenu proposé par Réformés

Les évangéliques hispaniques face au dilemme Trump

Les Latinos adhèrent largement aux valeurs conservatrices républicaines, mais rejettent les discours anti-immigration.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses