Sur la route des esclaves

Au Bénin, la ville de Ouidah fut, au 18ème siècle, l'un des principaux centres de vente et d'embarquement d'esclaves dans le cadre de la traite occidentale. Plus d’un million d’esclaves y sont passés. Un site hautement symbolique.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 20 juin 2017

Lire directement l’article sur Défap

Ouidah, Whydah, Juida ou encore Ajudá, 4 prononciations différentes pour un même destin : l’exil, la servitude et la mort.

« La place aux enchères »

A Ouidah, la chaleur peut parfois être écrasante. La découverte de la route des esclaves débute sur la place centrale, la Place aux enchères, où les esclaves étaient rassemblés et marqués au fer afin d’y être vendus. Le silence s’installe progressivement parmi les visiteurs, laissant pour certains leur imagination entendre le bruit des hommes et des chaînes. Le « commerce » se faisait alors sous le contrôle d’un grand dignitaire de l’État, le yovogan, littéralement chef des Blancs, qui constituait l’interface commerciale entre les négriers européens et l’état négrier d’Abomey. Dans ce royaume relativement centralisé mis en place par le roi Agadja d’Agbomin (1708-1740), la traite négrière fut érigée en monopole royal par le roi Kpengla (1774-1789) et alimentée par de périodiques razzias aux marges du royaume.

Les esclaves parcouraient les quelques kilomètres qui les séparaient de la plage, et du départ vers leur nouveau-monde, enchaînés les uns aux autres. Cette route, désormais jalonnée de statues présentant symboliquement les différents rois, nous raconte l’inimaginable. Elle questionne : comment penser la différence et la vie ? Le semblable et le dissemblable ? […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Le modèle Merkel

Un éditorial de Jean-Luc Mouton, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Le SEL se mobilise en urgence pour soutenir ses partenaires locaux

Face à la situation humanitaire catastrophique en Haïti, le SEL (Service d’entraide et de liaison) appelle les chrétiens à l’aide.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

La démocratie c’est la justice, pas la vengeance

Entretien avec le philosophe Olivier Abel, 20 ans après les attentats de New-York et Washington.

Un contenu proposé par Campus protestant

Le mouvement Young Earth ou “jeune Terre”

Pour certains chrétiens tenants d’une approche littéraliste de la Bible, la Terre n’est âgée que de quelques milliers d’années.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants