Trois mois à Jérusalem, « cité de paix »

Trois mois à Jérusalem, « cité de paix »

Pour Charlotte, jeune protestante qui a effectué une mission d'accompagnement œcuménique à Jérusalem, « la paix n'est ni dans la rue ni dans les esprits ». Témoignage.

Un contenu proposé par Mission - Défap

Publié le 17 avril 2018

Lire directement l’article sur Mission - Défap

À travers ses lettres, dont nous vous fournissons trois extraits, elle raconte les tensions sur place, décrit les missions de ce programme créé par le Conseil œcuménique des Églises, porté en France par la FPF et dont les candidats sont recrutés par le Défap.

« Jérusalem signifie étymologiquement « cité de paix ». Ce n’est pas ce que j’ai observé. (…) La paix n’est ni dans la rue ni dans les esprits. Les jeunes craignent de se faire arrêter sur le chemin du lycée, accusés à tort d’un crime non commis. Les bédouins craignent que leurs maisons, en même temps que leur culture, soient démolies (…).

Lors de nos rondes dans la vieille ville, nous passions régulièrement devant la chapelle de Véronique, celle qui aurait donné son voile à Jésus pour qu’il s’essuie le visage lors du chemin de croix. Elle n’a pas changé le cours des choses, mais elle l’a soulagé de son fardeau pour un instant. C’est ainsi que je vois ma mission d’accompagnement. Nous ne résolvons pas le conflit, nous essayons d’alléger le quotidien en faisant preuve de solidarité et d’humanité sous le signe de la non-violence et du respect des droits de l’homme. Car dans cette terre berceau de l’humanité, bien peu en font preuve […]

Lire la suite sur Mission - Défap

Sur le même thème

Les Églises chrétiennes de Jérusalem refusent de payer des impôts fonciers

Les Églises chrétiennes de Jérusalem refusent de payer des impôts fonciers

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, veut que les Églises chrétiennes paient des impôts sur leurs propriétés qui ne sont pas de lieux de cultes.

Un contenu proposé par Protestinter

Et si Jérusalem rendait fou ?

Ville trois fois sainte, capitale revendiquée à la fois par les Palestiniens et les Israéliens, Jérusalem est surinvestie par les imaginaires religieux. Cette ville rend-t-elle fou?

Un contenu proposé par Réformés
Le statut de Jérusalem

Le statut de Jérusalem

La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Donald Trump a déclenché une tempête de réactions dans les milieux œcuméniques internationaux, avant même que l’ONU ne se prononce sur le sujet.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Mission – Défap

Mensuel protestant depuis 1823, Mission est le Journal du Service protestant de mission, le Défap. Ce service d’Églises accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire