Ukraine
Droits de l'homme

Ukraine : 12 millions de personnes auront besoin d’aide, selon l’ONU

Près d’une semaine après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, l’ONU appelle à lever 1,7 milliard de dollars d’aide humanitaire.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 2 mars 2022

Auteur : Camille Verdi

Il y a urgence. Mardi 1er mars, l’ONU et ses organisations partenaires ont lancé un appel afin de lever 1,7 milliard de dollars. Objectif : apporter l’aide humanitaire dont l’Ukraine, envahie par la Russie le 24 février dernier, va cruellement avoir besoin, indique Le Parisien. “Nous assistons à ce qui pourrait devenir la plus grave crise de réfugiés en Europe de ce siècle”, a martelé Filippo Grandi, le Haut-Commissaire de l’ONU chargé des réfugiés. Dans le détail, 1,1 milliard de dollars doivent venir en aide à 6 millions de personnes dans le pays même, pour une période de trois mois. Par ailleurs l’ONU estime que 12 millions de personnes auront besoin d’aide dans le pays. Et que 4 millions de réfugiés pourraient fuir les combats.

Le besoin d’un monde solidaire

Mercredi 2 mars, au septième jour de la guerre, près de 836.000 réfugiés ont déjà fui l’Ukraine et se sont réfugiés dans les pays limitrophes, a indiqué l’ONU. Au moins 400.000 ont rejoint la Pologne, pays de 40 millions d’habitants, et qui avait pourtant durci sa politique migratoire ces derniers mois, note Libération. De plus, 550,6 millions de dollars sont nécessaires, selon l’ONU, pour subvenir aux premières nécessités des personnes qui ont trouvé refuge en Pologne, Moldavie, Hongrie, Roumanie et Slovaquie. Un montant qui devrait aider à assurer l’hébergement, la distribution de l’argent et un soutien psychologique à ces personnes qui ont tout abandonné.

On aurait souhaité voir cette magnifique solidarité pour tout réfugié, vulnérable, bombardé, qui essaye de fuir pour sauver les siens”, déplore le politologue franco-libanais Ziad Majed à Libé. Tandis que certains réfugiés africains dénoncent un racisme aux frontières de l’Ukraine, “le formidable élan de solidarité envers les Ukrainiens rend encore plus visibles les discriminations et le rejet subis par les migrants non européens”, a constaté la directrice générale de France terre d’asile, Delphine Rouilleault, sur Twitter. Elle ajoute : “Nous avons besoin d’un monde solidaire envers tous ceux qui fuient, d’où qu’ils fuient”.

Dans la même rubrique...

Retrait de la Société générale en Russie

Six semaines après le début de l’invasion de l’Ukraine, Société Générale a annoncé lundi mettre fin à ses activités en Russie via la cession de la totalité de sa participation dans Rosbank.

Un contenu proposé par Réforme

« Il n’y a pas de guerre juste »

Pour le général Jean-Fred Berger, la guerre est toujours le lieu du péché, comme l'affirme Luther. C'est une catastrophe qu'il faut subir tout en préservant son humanité.

Un contenu proposé par Campus protestant

Guerre en Ukraine : les conséquences pour les civils

Kiev accuse les Russes d’avoir “massacré” des centaines de civils pendant leur occupation de la région en mars.

Un contenu proposé par Réforme

L’Église protestante prête à bénir le mariage homosexuel

En avril, la majorité des représentants de l’Église d’Écosse a approuvé un projet de loi interne permettant aux ministres et aux diacres d'officier les mariages homosexuels. Le vote final aura lieu le 21 mai.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bannière podcast