GUERRE EN UKRAINE

Ukraine : une guerre identitaire, spirituelle, humanitaire (2/3)

Deuxième volet de notre série sur l'Ukraine. «Des enjeux spirituels forts», par Hermann Grosswiller.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 5 avril 2022

Le rêve russe d’établir un empire moderne conjugue l’inspiration du soviétisme avec une Ukraine source de richesses et matrice spirituelle. Le choix ukrainien de la démocratie situé à l’opposé de ce rêve est donc considéré comme inconcevable et transgressif par Moscou. Dans cette guerre sans merci, les responsables spirituels seront peut-être une clé de dialogue de long terme, de paix possible et de reconstruction.

Même si la Turquie d’aujourd’hui est politiquement indépendante du patriarcat de Constantinople, sa proximité avec Moscou et Kiev n’est pas uniquement économique ou stratégique. Il existe dans la pensée turque un poids historique de l’orthodoxie qui impose d’entretenir des relations fortes avec Kiev comme avec Moscou. Les tentatives de médiation de la Turquie dans la guerre actuelle en Ukraine en sont un signe.

Des médiations possibles

La seconde religion historique est le judaïsme, ce qui explique également une part de l’implication d’Israël dans les tentatives de résolution du conflit. Si durant la Seconde Guerre mondiale plus d’un million et demi de Juifs ont été massacrés par le régime nazi en Ukraine où étaient implantés nombre de camps d’extermination, le pays a compté jusqu’à 10 % de sa population liée au judaïsme et notamment de fortes communautés autour d’Odessa. Beaucoup ont émigré dans d’autres pays comme les États-Unis dont un quartier de New York a même été surnommé Little Odessa. Et pour une large part, la terre d’Israël est aujourd’hui peuplée par le judaïsme ukrainien, comme par les Juifs russes ayant émigré à cette époque puis durant la guerre froide. Cela incite les responsables d’Israël à une forme de dialogue équilibré entre les deux parties en guerre.

Un empire fantasmé

La mosaïque spirituelle historique, chrétienne et juive, très présente en Ukraine est aujourd’hui constitutive de son identité. Face à l’adversité, l’Ukraine s’est brusquement soudée au-delà des différences entre communautés et des problèmes de corruption qui la minent, pour faire front. Et la dimension spirituelle semble avoir eu une grande influence dans ce phénomène, tant pour ce qui concerne le judaïsme par l’approche et les réseaux du président ukrainien, que pour ce qui concerne l’orthodoxie avec la fierté d’un sentiment de primauté historique sur le patriarcat moscovite. Côté russe, cette histoire a également laissé des traces jusque dans l’imaginaire de grandeur à travers le rêve d’un retour à la Russie intégrale de l’empire des tsars. Kiev et Odessa prennent un rôle fondateur dans cette Russie fantasmée qui ne peut donc se passer de ces deux villes pour reconstituer son empire. D’une manière ou d’une autre, le pouvoir moscovite fera tout pour au moins les contrôler et s’adjoindre leur poids symbolique.

Dans la même rubrique...

Le pape François proclame “saints” plusieurs figures de l’Église

Devant des milliers de fidèles réunis sur la place Saint-Pierre, à Rome, le souverain pontife a proclamé “saints” dix figures de l’Église, dimanche 15 mai.

Un contenu proposé par Réforme

Comment faire face à la guerre dans la foi ?

Pour Luther comme pour Dietrich Bonhoeffer, il n’y a pas d’attitude idéale et unique face à la violence et à la guerre. Il s’agit avant tout de rechercher à limiter la violence dans le contexte où elle se déploie. Et à rechercher le moindre mal, sans espérer le supprimer.

Un contenu proposé par Campus protestant

Russie : « Nous sommes encore face au totalitarisme communiste »

L'invasion de l'Ukraine n'est pas une réaction aux menées de l'Otan ou de l'Europe, il s'agit d'une entreprise impérialiste d'un régime totalitaire, explique le théologien orthodoxe, Jean François Colosimo.

Un contenu proposé par Campus protestant

Retrait de la Société générale en Russie

Six semaines après le début de l’invasion de l’Ukraine, Société Générale a annoncé lundi mettre fin à ses activités en Russie via la cession de la totalité de sa participation dans Rosbank.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast