Une marche symbolique pour célébrer autrement

Une marche symbolique pour célébrer autrement

Le dimanche 30 avril, une marche a été organisée à Beyrouth pour dénoncer les conditions de travail des employées domestiques au Liban.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 3 mai 2017

Lire directement l’article sur Défap

L’Église Protestante Française de Beyrouth témoigne sur cette journée de mobilisation.

Dimanche 30 avril 2017, Beyrouth : une nouvelle fête du travail, une nouvelle marche à travers la ville pour dire que les conditions d’emploi des 250 000 femmes travailleuses domestiques au Liban sont toujours aussi précaires. Salaire à 150 dollars par mois pour la grande majorité, jour de congés hebdomadaire non garanti,  contrat d’assurance santé minimaliste, conditions de logement indécentes, incarcération immédiate pour les clandestines en cas d’interpellation, enfants sans statut, droits non reconnus : la cause des employées de maison n’a guère évoluée depuis l’année dernière.

Le rassemblement à Sodeco square pour une marche d’une heure jusqu’à Raouché, bien encadré par une police bienveillante, a rassemblé un peu plus de monde que l’année passée (300 personnes environ). Mais il faut regretter que les syndicats de défense des droits des travailleuses n’ai pu s’accorder pour une manifestation commune. Quand les organisations et les Ego marchent devant, les idées passent derrière !

Pas de culte programmé à l’Église protestante française de Beyrouth qui avait appelé le dimanche précédent ses membres à rallier l’appel de Sodeco. L’évangile du jour nous invitait lui-même à cette marche. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Séisme en Haïti : le Défap et l’ONG le SEL appellent à la solidarité

Le Défap, membre de la Fédération protestante de France, et l’ONG humanitaire protestante le SEL se mobilisent pour faire face aux conséquences du tremblement de terre.

Un contenu proposé par Réforme

Irlande : l’Église catholique défiante face aux restrictions sanitaires

L’archevêque de Dublin a autorisé les prêtres catholiques à reprendre communions et confirmations en dépit des recommandations gouvernementales contre le coronavirus.

Un contenu proposé par Réforme

Arménie, garder l’espoir envers et contre tout

Retour sur le tremblement de terre de décembre 1988. Georges Mary a interrogé le pasteur Gilbert Léonian.

Un contenu proposé par Croire et vivre

Et si mon pasteur était un chien ?

Aux États-Unis, les ministères pour animaux de compagnie font des petits, allant jusqu’à être assurés par des animaux eux-mêmes.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants