désir

Désir sexuel et spontanéité !

« J’ai pas de désir. Ou plutôt, j’en ai, mais j’ai du mal à m’y mettre. Je suis peut-être un peu flemmarde ? Pourtant j’adore mon mari, et quand nous faisons l’amour, je suis à chaque fois heureuse et comblée . »

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

Publié le 14 avril 2021

Auteur : Hélène Dumont

Lire directement l’article sur Fabuleuses au foyer

Ma cliente rit.

Elle est joyeuse, mais l’évolution incompréhensible de son désir la déstabilise. Je lui demande alors de me décrire ce qu’est pour elle le désir sexuel.

« C’est une vague, me dit-elle. Je la sens m’envahir comme une ondulation chaleureuse. Je la sens déborder. À ce moment je ne veux qu’une seule chose : être dans les bras de celui que j’aime. »

Je lui demande si, dans la réalité, elle a déjà vécu ce genre de scénario délicieux.

« Oui, me répond-elle. Quand nous n’avions pas d’enfants, pas de contrainte, aucun déficit en heure de sommeil. Nous faisions l’amour quand ça nous prenait ; que c’était bon ! » Son mari la regarde avec nostalgie et approuve : « On ne se posait pas de questions. D’une certaine façon, nous n’avions que ça à faire : cueillir le désir quand il était là pour nous en régaler. »

Cette représentation du désir comme un jaillissement spontané est commune chez de nombreuses personnes. Souvent avérée lors de la rencontre amoureuse, elle est également l’héritage des intrigues romantiques littéraires ou cinématographiques, et véhicule l’idée que le désir déclencherait l’excitation sexuelle sans aucune difficulté.

Faire l’amour serait si facile : il suffirait d’un élan du corps et de cœur !

Or, dans la vraie vie, l’expression du désir peut se faire de façon bien  […]

Lire la suite sur Fabuleuses au foyer

Dans la même rubrique...

Covid-19 : pass vaccinal, restriction pour le Nouvel an…

Le gouvernement espère une adoption rapide du pass vaccinal, qui doit remplacer le pass sanitaire, mais ne pense pas allonger les vacances scolaires, pour le moment. En revanche, des restrictions sont en vue pour le Nouvel an.

Un contenu proposé par Réforme

Le ou la Covid ? Un peu plus qu’un genre

Tout le monde a d’abord dit le Covid et puis subitement, en mai 2020, les autorités sont passées à la Covid sur simple avis de l’Académie française.

Un contenu proposé par Forum protestant

La théologie comparée

Un ouvrage collectif explicitant les codes de cette approche encore méconnue dans les pays francophones.

Un contenu proposé par Labor et Fides

Parole d’étudiante : Elisabeth témoigne

3 questions à Elisabeth Woehlke, étudiante allemande en 5e année de théologie à l’IPT, faculté de Montpellier.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Fabuleuses au foyer

Fabuleuses au foyer est un blog collaboratif de mamans : chroniques optimistes, petits trésors pour le quotidien, idées de lectures, portraits de Fabuleuses… Rejoignez les Fabuleuses mamans sur Facebook ! Pour encore plus de réflexions sur la vie au foyer, inscrivez-vous à la fabuleuse newsletter.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast Les dossiers thématiques de Regards protestants