« Migrant » ne signifie pas « réfugié » ou « dubliné ». Utiliser les bons termes lorsque l’on évoque l’asile et les migrations permet de d’éviter les confusions et d’encourager un discours rationnel.