s'engager vers demain

La confirmation

Étape importante de la vie spirituelle, la Confirmation intrigue par la variété des pratiques et des significations qu’elle évoque. Elle met au jour plusieurs visions de l’Église et de la foi.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 21 mai 2022

Auteur : Guillaume Brétose

Les mots sont parfois ambigus. Pour un catéchumène, « faire sa Confirmation » peut marquer la fin du catéchisme, le moment où il témoigne publiquement de sa foi, un accès à la sainte cène, la reconnaissance par l’Église qu’il est maintenant adulte, ou la reprise à son compte des engagements pris lors de son baptême.

Annoncer de la part de Dieu

Les Églises protestantes ne reconnaissent que deux sacrements, le baptême et la sainte cène, définis comme des signes visibles de la grâce invisible de Dieu et recommandés par Jésus lui-même dans les évangiles. La confirmation n’en fait donc pas partie. Elle marque néanmoins dans de nombreuses paroisses un passage à la vie adulte où les jeunes témoignent en conscience de leur appartenance à la vie de l’Église. Et ce témoignage peut prendre des formes très variées suivant les différentes traditions, au point que dans la constitution de l’Église protestante unie de France, qui est son texte de référence, ne figure aucune mention explicite de la Confirmation. Seules les dispositions spécifiques luthériennes du règlement d’application de cette constitution évoquent les conditions d’admission à la Confirmation. Celle-ci y est définie comme « l’annonce aux catéchumènes que Dieu les confirme dans l’alliance du baptême qu’ils ont reçu étant enfant ». Dans cette compréhension partagée par certaines traditions réformées, c’est l’Église qui confirme de la part de Dieu. La mission de l’Église est ici de transmettre et d’être porteuse d’une parole de promesse.

Prendre ses responsabilités

Pour d’autres traditions dans l’Église, le catéchumène ne demande pas à être confirmé mais confirme lui-même. Il pose ainsi un acte d’adulte en témoignant de l’importance de Dieu dans sa vie et en partageant la recherche et l’approfondissement toujours actuels de sa foi. Par ces gestes, il prend sa place dans la communauté paroissiale et confirme assumer les engagements que cela implique. C’est une autre vision de l’Église, dont le rôle n’est alors pas d’admettre une personne à la Confirmation mais d’être témoin d’une démarche personnelle de foi. L’engagement reçu par la communauté est l’occasion de bénir l’ancien catéchumène sur la nouvelle route qui s’ouvre à lui. Ici, l’Église est témoin et accompagnatrice de la foi des membres qui la constituent. Elle prend acte, accueille et bénit.

Professer et s’engager

Quelle que soit l’idée que l’on se fait de l’Église et la place qu’on lui accorde dans sa relation personnelle à Dieu, la Confirmation est une étape et une fête suffisamment importante pour que d’autres pratiques y soient adjointes. Durant la célébration, les catéchumènes ont par exemple souvent l’occasion de dire les questions et la foi qui les anime. Cela se fait généralement en partageant avec l’assemblée un texte biblique qui a inspiré leur parcours de catéchèse et un témoignage plus personnel. Professer sa foi n’est pas à proprement parler la Confirmation, mais en est une expression directe.

De même l’engagement dans la vie de l’Église est un acte souvent conjoint à la célébration de la Confirmation. Mais ce n’en est pas forcément la suite immédiate. Ainsi nombre de paroisses choisissent de dissocier le temps de la Confirmation célébrée à la Pentecôte, du temps de l’engagement souvent manifesté lors d’un culte ultérieur.

Même si elle n’est pas systématiquement définie dans les textes de référence de l’Église, la Confirmation tient néanmoins une place importante dans la vie de l’Église et regroupe une multitude de pratiques ouvrant sur un futur.

Dans la même rubrique...

Plus de 10 000 personnes ont marché pour Jésus le 21 mai à Paris

Un grand retour de la Marche pour Jésus. Après deux ans d’absence, en raison de la pandémie, la manifestation des chrétiens de France a mobilisé plus de 10 000 personnes à Paris le 21 mai.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

La joie du partage !

Pendant quelques mois passés à Lyon, Maria, étudiante en théologie, s’est investie pleinement dans le cadre de la Maison Unité. Une histoire de rencontres avec de jeunes chrétiens de toutes confessions.

Un contenu proposé par Réveil

Olivier Giroud célèbre la victoire en affichant son amour pour Jésus

L’AC Milan a décroché dimanche son 19e titre de champion d’Italie. L’occasion pour Olivier Giroud, qui a été l’homme du match, d’afficher son amour pour Jésus.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

« La grande tablée », un projet audacieux

Rencontre avec Maude, 28 ans, psychologue qui a choisi de vivre au quotidien l’accueil, la prière et le respect de l’écologie au sein de "La grande tablée", une communauté œcuménique à Jongny, en Suisse.

Un contenu proposé par SpirituElles

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast