édito

Autopsie d’un crime

Un éditorial de Jean-Luc Mouton, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 29 avril 2021

Auteur : Jean-Luc Mouton

Comment se défaire de l’enchevêtrement des émotions qui nous étreignent face à l’horrible assassinat d’une fonctionnaire de police ? Et avec elles, ces éternelles questions autour de l’insécurité et du terrorisme… Ce meurtre était-il programmé ? Probablement, même si les certitudes manquent. Nul doute que la police, parce qu’elle représente l’autorité de l’État, est une cible privilégiée des attaques terroristes islamistes. La police protège et défend tout ce que le djihadisme exècre : les libertés, l’État démocratique et le droit. 

Mais au-delà de ce classique constat, rien de probant. Si ce n’est les amalgames habituels. Coupable tout trouvé, l’immigration. Voilà un homme d’origine tunisienne, entré clandestinement en France, régularisé dix ans plus tard, relativement bien inséré… Une fermeture générale des frontières et un contrôle plus strict des entrées sur le territoire aurait-elle pu éviter ce passage à l’acte ? Personne ne peut l’affirmer, à moins d’arrière-pensée purement […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Que faire de nos défaites ?

Une "Boussole" pour ouvrir des chemins de réflexion sur les questions existentielles qui nous traversent.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

Homophobie : les violences verbales ou physiques contre les LGBT+ ont doublé en cinq ans

En 2021, 2170 crimes et délits contre les personnes lesbiennes, gays, bi et transgenres ont été recensés par les forces de l’ordre, en plus des 1620 contraventions pour injure ou diffamation.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Quand le Président prend son temps

Réélu le 24 avril, Emmanuel Macron ne cède pas à la précipitation, consulte beaucoup, avant de désigner la femme ou l’homme qui exercera la fonction de Premier ministre.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Discriminations : la double peine des femmes d’origine asiatique

Confrontées à un manque de représentativité et à des stéréotypes ancrés, les asio-descendantes subissent en France un mélange de sexisme et de racisme, renforcé par la pandémie.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast