C'était comment Mai 68 pour les étudiants protestants ?

C’était comment Mai 68 pour les étudiants protestants ?

Comment les étudiants en théologie ont-ils vécu ces jours de mai ? Quels souvenirs en ont-ils gardé ? Quel bilan en tirent-ils avec 50 années de recul ?

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 22 mars 2018

Auteur : Claire Bernole

Sous les pavés, l’espoir. En Mai 68, la grogne étudiante, aussi joyeusement chahuteuse que sérieusement révolutionnaire, gagne le microcosme protestant et ses structures d’enseignement supérieur. Dès le mois de mars, les étudiants de la faculté de théologie protestante de Montpellier sont en grève. « L’état d’esprit dans lequel nous étions nous a permis d’être en phase avec le mouvement car nous étions contestataires de l’enseignement que nous recevions, dont nous mesurions le profit mais aussi […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Vous pourriez aimer aussi

La mémoire de Mai 68

L'édito vidéo du 23 mars d'Antoine Nouis, conseiller théologique de Réforme, sur l'actualité de la semaine.

Un contenu proposé par

Mai 68 : reportage à Nanterre, 50 ans après

À l’université des Hauts-de-Seine, les étudiants d’aujourd’hui parlent de Mai 68 avec sympathie mais sans passion.

Un contenu proposé par
Coup de patte... Coup de chapeau

Coup de chapeau aux… possibles !

« Longtemps j’ai regretté de ne pas avoir vécu les événements de Mai 68. » Le billet de Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction de Réforme.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast