Une paroisse se met au zero déchet Cathy Weil

Des ateliers «maison verte» à la paroisse

Depuis mars, la paroisse Saint-Jean de Wissembourg propose des ateliers pour apprendre à fabriquer ses produits ménagers.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 15 novembre 2019

Auteur : Bénédicte Weiss

Je fabrique moi-même mes produits ménagers depuis un an. Avec la pasteure Annette Ruby, nous nous sommes dit que nous pourrions en faire des ateliers ouverts au public. » Depuis maintenant six mois, Martina Paz, assistante de la paroisse Saint-Jean de Wissembourg, organise des rendez-vous pour transmettre le goût des produits ménagers fait-maison. De quoi réduire drastiquement les déchets et le recours à certaines substances toxiques. Ce vendredi 20 septembre au soir, une quinzaine de personnes, pour la quasi totalité nouvelles et pas forcément paroissiennes, sont présentes au foyer Westercamp.

Angèle, la cinquantaine, est là «pour essayer », sa fille fabriquant déjà elle-même ses produits. Claudia, la trentaine dynamique est, elle, venue très convaincue parce qu’elle veut faire tendre sa maison vers le «zéro déchet ». Six recettes Pas de cours magistral à la clé mais plusieurs tables, ou « stations », sur lesquelles sont à chaque fois posés les ingrédients (bicarbonate de soude, vinaigre…) et les ustensiles (verre doseur, fouet…) nécessaires à la réalisation d’une recette précise.

La marche à suivre pour chacune, d’une durée de quelques minutes à chaque fois, est détaillée sur de grands panneaux. Six produits peuvent être préparés ce soir: du gel WC, du désinfectant, du nettoyant toutes surfaces, de la crème à récurer, de la poudre lave-vaisselle et de la lessive. Un peu plus loin, une table est prévue pour bricoler des tawashis, sortes d’éponges à base de vieilles chaussettes, dans une logique de recyclage. Les participants passent d’une station à l’autre pour remplir leurs besaces en produits, Martina Paz et une autre paroissienne restant à leur disposition pour répondre aux questions.

Les ateliers ont lieu tous les deux mois. Entretemps, un «bar à lessive » est programmé pour permettre le rechargement de bidons. La participation aux frais, libre, doit permettre à la paroisse de couvrir son investissement pour ces ateliers (achat d’ustensiles et réapprovisionnement en ingrédients). Ces ateliers s’inscrivent dans une démarche plus large. En effet, comme d’autres paroisses, celle de Wissembourg est labellisée Église verte, de niveau 2. Un effort est notamment fait pour éviter le jetable lors des verres de l’amitié ainsi que pour trier les déchets. Un jardin participatif a aussi été créé.

Sur le même thème

L’Église protestante unie de Lezay au cœur de l’Église verte

L’Église protestante unie de Lezay au cœur de l’Église verte

Engagée, depuis le printemps 2018, dans la démarche Église verte et solidaire, l’Église protestante unie de Lezay, située dans les Deux-Sèvres, figure parmi les toutes premières à avoir relevé le défi.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
Premier pas dans une démarche d'Eglise verte

Premier pas dans une démarche d’Eglise verte

Sophie Christaki, conseillère presbytérale, et Didier Acket, président du conseil presbytéral d’Asnières Bois-Colombes, témoignent.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Homo detritus

Homo detritus

A l'heure de l'économie circulaire, Baptiste Monsaingeon questionne les enjeux sociaux et anthropologiques des déchets ménagers. Un essai original.

Un contenu proposé par LibreSens
Comment devenir une famille "zéro déchet" ?

Comment devenir une famille « zéro déchet » ?

Réfléchir à sa consommation, c’est bon pour la santé, le porte-monnaie et la planète... Jusqu'à viser le « zéro déchet » ? On a testé pour vous en ajoutant une bonne dose d'humour !

Un contenu proposé par Inspirations

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 45 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire