Désinformation : le regarde d'un pasteur

Désinformation : le regard d’un pasteur

La communication moderne, libératrice à l’origine, est devenue un outil de désinformation, objet de méfiance.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 11 mars 2019

Auteur : Michel Bertrand

On perçoit incontestablement, en ce moment, une libération de la parole. Qu’il s’agisse des agressions sexuelles, des violences conjugales, des harcèlements de la Ligue du LOL, de la pédophilie dans l’Église catholique, des voix osent s’élever pour briser l’omerta. Dans le champ politique, le Grand Débat national contribue aussi à ce déploiement et à cette réhabilitation de la parole échangée.

Certains le boudent, préférant la violence des propos ou des gestes : ceux du refus de la démocratie représentative et de ses institutions, ceux de la haine assumée à l’égard des « adversaires » politiques, […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Vous pourriez aimer aussi

De l’art de repérer les « fake news »

De l’art de repérer les « fake news »

Articles mensongers, photos truquée, vidéos trafiquées... Les chrétiens aussi en sont parfois victimes. Comment éviter le piège et ne pas soi-même véhiculer de fausses informations ?

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui
Olivier Abel interroge les fake news

Olivier Abel interroge les fake news

Comment comprendre ce phénomène, ces rumeurs qui intoxiquent la société ?

Un contenu proposé par Radio Alliance +
Comprendre les "fake news"

Comprendre les « fake news »

Popularisées par Donald Trump, pas une semaine ne passe sans qu'on entende parler de « fake news ». Mais quelles réalités se cachent derrière cet anglicisme polémique et un peu « fourre-tout » ?

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram