Emmanuel Macron : “Nous sommes en guerre sanitaire”
Coronavirus

Emmanuel Macron : “Nous sommes en guerre sanitaire”

Le chef de l’État a annoncé le renforcement de mesures de confinement pour limiter l’épidémie et donc préserver le système hospitalier et les soignants.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 17 mars 2020

Auteur : Massimo Prandi

“Nous sommes en guerre “, martelé à cinq reprises tout au long de sa deuxième allocution : Emmanuel Macron a pris toute la mesure de la gravité de la situation. “L’ennemi invisible est là et il progresse”, a alerté l’hôte de l’Élysée. Trois territoires de la République sont d’ores et déjà soumis à une grande pression, les Hauts-de-France, le Grand-Est et l’Ile-de-France. Mais pas de confinement général, pas de solution à l’italienne. Officiellement tout au moins… Rester chez soi, réduire les contacts, éviter le sport dans les parcs, opter pour le télétravail, sortir seulement pour faire des courses sont au programme. Des contrôles de police avec sanctions à la clé feront respecter ces obligations “pendant quinze jours au moins”. Ces mesures ressemblent à ce que Rome a décidé même si cela n’a pas été dit. Le chef de l’État, en adoptant des termes soigneusement choisis, a voulu avant tout éviter que les citoyens cèdent à la panique. Et qu’ils adoptent en revanche, selon ses propres termes, des comportements responsables et […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Vous pourriez aimer aussi

Coronavirus : message de l’Eglise protestante unie de France

Coronavirus : message de l’Eglise protestante unie de France

Le communiqué de la pasteure Emmanuelle Seyboldt, présidente du Conseil national de l’Eglise protestante unie de France.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Coronavirus : les écoles fermées jusqu’à nouvel ordre

Dans son allocution du 12 mars, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des crèches, des établissements scolaires et universitaires.

Un contenu proposé par
L’épidémie de coronavirus oblige les églises à se réorganiser.

L’épidémie de coronavirus oblige les églises à se réorganiser

Dans de nombreuses paroisses, la pratique de la communion est suspendue pour éviter toute propagation du virus.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram