Emmanuel Macron : un discours teinté d'espoir
Crise sanitaire

Emmanuel Macron : un discours teinté d’espoir

La troisième allocution présidentielle sur la pandémie du Coronavirus aura été entièrement à l’enseigne de l’espoir. Finie la référence à la guerre. Ce mot n’a pas été prononcé une seule fois.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 14 avril 2020

Auteur : Massimo Prandi

Place à l’autocritique et aux réponses précises, aux échéances fixées. « Nous n’étions pas assez préparés à cette crise ». Pas assez de blouses, de masques de gel hydroalcoolique, de respirateurs. L’échéance clé est celle du 11 mai, le début du déconfinement. Pas d’un coup certes. Le décloisonnement sera progressif et ajusté par un monitorage serré du gouvernement. La date est enfin là mais elle est encore conditionnée à la poursuite des lents progrès qui commencent à pointer. Moins de thérapies intensives, moins de décès en perspective, moins d’engorgement des structures hospitalières, plus de masques en production (on en aura cinq fois de plus qu’aujourd’hui dans un mois), 10 000 respirateurs supplémentaires, des lits de thérapie intensive doublés, la discipline montrée par les français durant cette première phase de confinement, voilà autant d’éléments qui plaident pour une amorce de délivrance le 11 mai. Mais on est confrontés à un virus « imprévisible, redoutable, inconnu, qui porte beaucoup de mystères » selon les mots du chef de l’État. Donc pas question de relâcher la vigilance et le confinement strict d’ici-là. Pas question non plus de […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Vous pourriez aimer aussi

La solidarité dans le malheur

La crise du coronavirus peut unir les Européens dans le sentiment d’un destin commun.

Un contenu proposé par L’esprit européen
Emmanuel Macron : “Nous sommes en guerre sanitaire”

Emmanuel Macron : “Nous sommes en guerre sanitaire”

Le chef de l’État a annoncé le renforcement de mesures de confinement pour limiter l’épidémie et donc préserver le système hospitalier et les soignants.

Coronavirus : les écoles fermées jusqu’à nouvel ordre

Dans son allocution du 12 mars, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des crèches, des établissements scolaires et universitaires.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram