Génétique : Crispr-Cas9, super-héros ou super-fléau ?
Sciences

Génétique : Crispr-Cas9, super-héros ou super-fléau ?

Largement utilisée dans les laboratoires du monde entier depuis sa découverte en 2012, la technologie de modification de l’ADN Crispr-Cas9 suscite de nombreuses interrogations éthiques.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 20 mars 2017

Auteur : Louis Fraysse

« Révolution », « vraie rupture », « tsunami scientifique », « saut technologique »… Les avis des spécialistes en génétique concordent : il y aura un avant et un après Crispr-Cas9. Crispr-Cas9 ? Derrière cet étrange acronyme se cache une invention majeure en biotechnologie, dont les effets sur la biosphère et sur l’espèce humaine pourraient être considérables dans les années à venir.

De quoi s’agit-il ? Découvert en 2012 par la Française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna, Crispr-Cas9 est souvent comparé à une paire de « ciseaux génétiques ». Cet « outil » biotechnologique permet à un chercheur d’ajouter, enlever, invalider ou modifier une séquence d’ADN, un gène par exemple ; c’est ce que l’on appelle « l’ingénierie du génome ». Crispr-Cas9 a supplanté les autres technologies grâce à quatre atouts : sa précision, sa rapidité, sa fiabilité et […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Le coronavirus a boosté l’accompagnement spirituel sur le web

En Suisse allemande, les demandes sur le site d’accompagnement spirituel en ligne «Seelsorge.net» ont presque doublé au cours du premier semestre 2020.

Un contenu proposé par Réformés

La 5G et les Amish

La sortie d’Emmanuel Macron sur les Amish a, étonnamment, suscité pas mal de réactions. Difficile de savoir si la petite phrase était préparée d’avance ou si elle lui est venue en direct.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Me too…

Valérie Rodriguez, directrice de la Miss Pop de Trappes (78) s’insurge contre la persistance des clichés sexistes sur les règles et les femmes.

Un contenu proposé par Blog pop

Extension de l’interruption médicale de grossesse

Une loi votée cet été autorise désormais les femmes à avorter jusqu’à 9 mois pour des raisons psycho-sociales. La réaction du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram