« La maladie m’a appris à prendre le temps de vivre »

« La maladie m’a appris à prendre le temps de vivre »

En 2017, Christophe, un homme pressé est stoppé net par le diagnostic de son cancer. Un article extrait du dossier "Vivre à toute vitesse, une fatalité ?"

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 3 octobre 2018

Cinq ans durant, Christophe a cumulé deux mi-temps, avec les jonglages intellectuels et les trajets que cela impliquait. « Un piège » pour l’éducateur spécialisé. « Le temps s’est accéléré. J’avais l’impression de travailler 24 heures sur 24. J’étais en permanence sur le terrain, même les dimanches. L’humain vous aspire. Mais ça me semblait la normalité. » Jusqu’à ce jour de 2017 où l’homme pressé est stoppé net par le diagnostic de son cancer. « Après mon examen, je ne suis plus ressorti de l’hôpital. On passe dans un autre temps. » Aujourd’hui, le sexagénaire va de mieux en mieux et se sent « plus apaisé et plus serein ». « Il fallait peut-être que quelque chose m’arrête pour continuer et réfléchir à où j’en étais. » De sa convalescence, Christophe a fait une chance. Il marche, beaucoup. « De mes promenades, je conserve un instant pour moi, et je fais des photos. Je les regarde ensuite et j’y vois encore d’autres choses. Contempler cette beauté, que je ne voyais plus, me régénère. » Il a aussi appris à s’offrir le temps de la rencontre. « J’ai même appris à connaître et à respecter les choix de vie de personnes qui ‘dérangent’ parfois. » Cette nouvelle prise sur le temps a été « un choc politique » pour l’ex-hyperactif : « Cela a percuté ma vision de la société du travail. Je vivais dans un tourbillon, qui rendait impossible de voir les gens à côté, la nature, l’actualité telle qu’elle est… La maladie m’a appris que la vie, ce n’est pas ça. »

Sur le même thème

Trouver le temps de ralentir…

Trouver le temps de ralentir…

« J’ai pas le temps ». « Je suis débordé ». Beaucoup d’entre nous ont l’impression de courir après le temps alors que nous en avons objectivement plus qu’avant.

Un contenu proposé par

Hors du travail, la vraie vie

L’essayiste Yvan Mudry remet en cause notre rythme de vie effréné et propose une aventure spirituelle.

Un contenu proposé par Radio Réveil
Au cœur de l’épreuve – Trouver en soi la source

Au cœur de l’épreuve – Trouver en soi la source

Le témoignage poignant de sincérité de Marianne Guéroult, pasteure de l'Eglise protestante unie de France, aumônier des hôpitaux, et aussi poète, slameuse et clown.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 42 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire