édito

L’art du gribouillage

L'édito du numéro de juillet-août du Nouveau Messager dont le dossier de Une est consacré à l'inspiration artistique.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 15 juillet 2021

Auteur : Gwenaelle Brixius

Qui n’a jamais gribouillé ? Sur un bout de papier pendant une longue conversation téléphonique, dans un cahier d’écolier pendant un cours ou sur un bloc-notes pendant une réunion qui n’en finit pas ? Des gribouillages, nous en trouvons partout. Dans les manuscrits médiévaux par exemple. Ils consistent dans certains cas en des essais de plume qui avaient une fonction pratique pour les copistes, celle de tester l’encre. Si certains moines se contentaient d’écrire un probatio pennae (j’essaie mon stylo), d’autres plus inspirés ajoutaient des illustrations, dessinaient des ornements ou de petits croquis humoristiques parfois même irrévérencieux.

Ce qui sous-tend la créativité artistique reste mystérieux et irrationnel

Entre le gribouillage d’un moine dans les marges d’un livre et la sculpture d’un artiste reconnu, ce qui nous interpelle c’est qu’ils sont l’un et l’autre porteurs d’une histoire personnelle, d’une époque et d’une culture. Par leur création, ils révèlent leur personnalité, leur imagination, leurs goûts, leurs influences, leur pensée. Qu’une œuvre nous fasse sourire, qu’elle nous émeuve, qu’elle nous fascine par sa beauté ou le savoir-faire dont elle témoigne, qu’elle soit la preuve du génie de son auteur ou qu’elle délivre un message qui nous interpelle, dès qu’elle nous surprend et nous fascine, elle nous emmène déjà ailleurs. Parce que ce qui la sous-tend reste mystérieux et irrationnel. Inspirée, elle nous inspire à son tour d’une manière ou d’une autre.

Ainsi lorsqu’à notre tour il nous est donné de créer, toute notre liberté est dans ce mystère. À la manière des copistes médiévaux qui, dans leur univers bien normé, dessinaient des fantaisies toutes personnelles dans les interstices laissés par le texte ou les enluminures, preuves de leur libre imagination. L’Esprit est dans cette liberté.

Dans la même rubrique...

« Créer un lien social reste le plus important »

Rencontre avec Clément, bénévole pour « Et qu’ça soop ! », le foodtruck solidaire de l’Armée du Salut, à Lyon.

Un contenu proposé par Armée du Salut

À Marseille, catholiques et protestants réunis pour la biodiversité

Le congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) se tient à Marseille du 3 au 11 septembre. L’occasion pour les catholiques et les protestants marseillais de témoigner ensemble de leur souci de la Création.

Un contenu proposé par Réforme

Travail : les femmes comme les hommes?

Si les inégalités entre les femmes et les hommes restent ancrées à de multiples niveaux en milieu professionnel, elles évoluent, et, en tout cas, intéressent plus que jamais.

Un contenu proposé par Forum protestant

Pour vivre libre, faut-il oublier ?

À partir d’une question d’actualité, des pistes de réflexion pour nourrir le sens de nos actions et tenter d’éclairer le sens des événements que nous traversons.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 45 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants