Le virus du tourisme à vélo

Le virus du tourisme à vélo

Un témoignage extrait du dossier sur "Voyager autrement".

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 28 juillet 2018

Habituée aux déplacements urbains à bicyclette, Cécile Rivière, 25 ans, architecte à Strasbourg, avait l’habitude de voyager en avion low-cost et en bus. Jusqu’à l’été dernier où des amis l’ont encouragée à tenter l’expérience d’un périple à vélo entre la capitale européenne et Heidelberg, en Allemagne.

Après s’être entrainée en faisant plusieurs randonnées d’une journée, elle s’est lancée avec un ami, pour un voyage de six jours préparé avec soin (repérages sur des cartes spécialisées, réservations d’hébergements via Airbnb, préparation du matériel et de deux sacoches seulement…). « Parfois c’était dur : 130 km avec le vent de face… mais on repart quand même le lendemain », raconte la jeune femme, enchantée de ce qu’elle a vécu comme « une expérience de dépassement de soi ». « Le vélo permet la flexibilité et d’apprécier les paysages ; il offre un immense sentiment de liberté », estime-t-elle.

Depuis, Cécile Rivière a réitéré l’expérience en se rendant à Karlsruhe avec une amie qui découvrait cette façon de voyager de ville en ville. Pour l’instant, elle se déplace sur un vieux vélo qui « dormait » dans la cave de ses parents et qu’elle a retapé. Mais, consciente de la nécessité d’avoir du matériel adapté, elle compte bien « monter son vélo soi-même, de toutes pièces ». Pour, peut-être, partir deux semaines cet été. À Paris ou aux Pays-Bas, « le paradis du vélo. »

Sur le même thème

Le GPS divin

Le GPS divin

Les récits de voyages jalonnent la Bible. Ils riment plutôt avec exils, exodes et déplacements forcés. Un article extrait du dossier "Voyager autrement".

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager
Sans argent mais avec le sourire

Sans argent mais avec le sourire

Voyager sans avoir besoin de dépenser des sommes astronomiques ou faire le tour du monde sans un sou, certains l’ont fait. Un focus extrait du dossier sur "Voyager autrement".

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager
Voyager autrement

Voyager autrement

Même si nous ne sommes pas tous fan de voyages, l’été est l’occasion d’en savoir plus sur ce qui nous pousse ou pas vers l’inconnu.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 42 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire