Le visage européen des frères de Taizé

Le visage européen des frères de Taizé

La communauté de Taizé contribue depuis plus de 70 ans à la construction d’une Europe plus fraternelle. Un texte Frère Alois, prieur de Taizé.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Publié le 17 mai 2019

En créant, en 1940, une communauté d’hommes qui cherchent à vivre en communion profonde, frère Roger a voulu en faire un signe non seulement en vue de l’unité des chrétiens, mais aussi par rapport au mal de son époque, la Deuxième Guerre mondiale. Dans une Europe déchirée par la violence, il fallait donner une image de paix et de réconciliation, apporter une semence de fraternité. Après-guerre, les premiers frères ont peu à peu accueilli des jeunes de divers pays d’Europe. Des non francophones, d’Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni sont devenus frères. Ainsi, dès ses débuts, la communauté a pris sa petite part à la construction européenne.

Un visage fraternel

Depuis les années 60, les prières communes ont lieu dans l’église de la Réconciliation, celle-ci ayant été bâtie par des jeunes allemands comme signe de réconciliation dans le cadre de l’Aktion Sühnezeichen. La fin des années 70 a été marquée par le début des rencontres européennes annuelles : entre Noël et Nouvel an, cinq jours de prières, de partage et de découverte des Églises locales sont organisés dans des métropoles de l’ouest et de l’est de l’Europe. Nous voudrions que ces rencontres donnent à l’Europe un visage fraternel : les jeunes sont accueillis dans des familles et nouent des liens d’amitié d’un bout à l’autre du continent.

« Beaucoup de jeunes ont acquis une véritable conscience européenne. Celle-ci n’implique pas d’abandonner les spécificités de chaque peuple… »

En multipliant les relations personnelles, beaucoup de jeunes ont acquis une véritable conscience européenne. Celle-ci n’implique pas d’abandonner les spécificités de chaque peuple ou de chaque région, mais elle appelle à réaliser un partage des dons dans le respect de la diversité. L’Europe continuera à se construire si elle approfondit cet idéal de fraternité : une Europe non seulement unie, mais ouverte aux autres continents et solidaire avec les peuples qui traversent les plus grandes épreuves.

Sur le même thème

Au printemps, rendez-vous à Taizé !

Au printemps, rendez-vous à Taizé !

Du 28 avril au 5 mai, les jeunes de 15 à 25 ans sont invités à passer une semaine de rencontres à Taizé avec d’autres jeunes de toute la France.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

La communauté de Taizé

La communauté protestante, fondée en 1944 par le pasteur Roger Schutz, est devenue un lieu de rassemblement œcuménique où se retrouvent des jeunes venus du monde entier, en quête de sens et d’engagement.

Un contenu proposé par Musée protestant
L’expérience de la prière à Taizé

L’expérience de la prière à Taizé

Pour le pèlerinage de confiance organisé à Strasbourg par la communauté de Taizé du 28 décembre au 1er janvier, ils étaient 25 000 jeunes à vivre une autre expérience de la prière. 

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Nouveau Messager

Magazine protestant régional pour les paroisses de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine. Diffusé à plus de 45 000 exemplaires, ce magazine de 32 pages paraît tous les deux mois. Il aborde sous la forme de dossiers, d’entretiens et de mises en lumière la vie de tous les jours, les questions et les réalités de la foi.

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !