L’ennui, l’ami des vacances ?

L’ennui, l’ami des vacances ?

Dans une société qui va vite, les vacances offrent une bulle de repos et de pause dans laquelle l’ennui peut avoir toute sa place.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 4 juillet 2014

Auteur : Laure Salamon

Et vous, qu’est-ce que vous faites pendant les vacances ? La question revient souvent dans les discussions mais imaginez votre réaction si une personne vous répondait : rien. « Rester sans rien faire, est-ce encore possible ? », interroge le psychothérapeute Pierre Lassus.

Dans la société actuelle, il est plutôt mal considéré de ne rien faire, il faut toujours avoir une activité, un projet de voyage pour ses vacances. Pour Patrick Lemoine, psychiatre et auteur de S’ennuyer, quel bonheur !, « dans l’étymologie même du mot vacances, il y a la notion de vacuité. Se dorer la pilule au soleil est mal vu et il est plus tendance d’avoir des “loisirs” si possible créatifs ou culturels ! »

L’historien André Rauch explique que l’ennui faisait partie des vacances autrefois. Certains se souviennent sans doute d’heures passées à observer les petites bêtes dans le jardin de sa mamie ou à regarder la pluie tomber. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Le président de la Fédération protestante réagit aux propos d’Éric Zemmour

Éric Zemmour a fortement critiqué l’engagement protestant à l’égard des migrants. Réponse de François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France.

Un contenu proposé par Réforme

Comment célébrer Noël sans se contaminer ?

Malgré une hausse des contaminations, le gouvernement a décidé de préserver Noël et de lever le couvre-feu le 24 décembre. Nos conseils pour un réveillon prudent.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Jésus, le premier hussard de la République

Voici plusieurs semaines qu’un enseignant a perdu la vie parce qu’il défendait les valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Au travail, les écrans vont-ils finir par nous déshumaniser ?

Ce qui est en jeu, c'est bien une modification profonde « de la nature et de la qualité des relations humaines au travail », selon le philosophe Patrice Mignon.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire