addiction

L’ère de l’individu tyran, l’essai du moment

Depuis dix ans, le philosophe Éric Sadin explore et dissèque « les mutations les plus décisives de notre époque ».

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

Publié le 14 janvier 2021

Lire directement l’article sur Blog de la librairie Jean Calvin

En 2018, dans L’intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle (L’échappée), il questionnait déjà les dimensions les plus complexes de l’intelligence artificielle et de ses « prospectives parfois délirantes ».

Éric Sadin poursuit sa réflexion dans un nouvel essai: L’individu tyran, la fin d’un monde commun (Grasset). Il dresse le portrait, saisissant et juste, d’une époque dominée par l’individu. La principale conséquence de cette « tyrannie » est l’impossibilité d’un monde commun, nié au profit d’individus toujours plus centrés sur eux-mêmes et repliés sur leur sphère privée. Cette évolution s’accompagne d’une illusion quant au pouvoir conféré par les nouveaux outils numériques. Pour lui, Facebook, Twitter, Instagram sont bien plus que des gadgets du quotidien. L’abondance de leurs sollicitations enchaîne le quotidien. Ils contraignent l’individu à une « valorisation permanente de soi », véritable névrose de l’époque.

Tout d’abord, à travers le flot de leurs algorithmes, ces outils ont décomplexé l’expression violente des opinions. De plus, en faisant miroiter à chacun la possibilité d’être vu et entendu, ils atténuent « la frustration de reconnaissance et le sentiment d’être dépossédé du pouvoir ». C’est pourquoi l’auteur affirme que les utilisateurs sont entrés dans une nouvelle ère, qui leur permet de promouvoir des idées « au point de s’opposer à toute autre loi que la leur ». Éric Sadin scrute ainsi « la récente métamorphose psychique des individus » au travers de leur addiction au numérique. Il saisit aussi le rôle déterminant que ces outils ont sur les consciences mais aussi sur les « mutations sociales ». Ces derniers ont conduit à une affirmation exacerbée de soi, « avec comme arme absolue… le verbe! »

Grâce à une argumentation claire, l’auteur impose une remise en question nécessaire quant à notre participation à ce nouvel esprit du temps.

Lire la suite sur Blog de la librairie Jean Calvin

Dans la même rubrique...

Présidentielle : la mise en garde des protestants contre le Rassemblement national

Si Marine Le Pen est élue présidente, les engagements de la Fédération protestante de France (FPF) pourraient être “entravés”.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Les métiers de l’aumônerie en plein bouleversement

Face au double défi de la sécularisation et de la pluralisation, le travail des responsables d’aumôneries a profondément changé.

Un contenu proposé par Réformés

L’urgent et l’important

Un éditorial d’Antoine Nouis, théologien.

Un contenu proposé par Réforme

Les séquelles politiques des conflits sociaux

Ces moments de tension génèrent leur propre conflictualité. Ils amplifient les clivages sociaux, les structurent et les pérennisent.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de la librairie Jean Calvin

Un blog pour se tenir au courant de l’actualité littéraire du protestantisme et des événements culturels qui lui sont attachés.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast