Les symboles de Noël sont-ils chrétiens ?

Les symboles de Noël sont-ils chrétiens ?

Sapin, crèche, bougies, bûche, cadeaux : les symboles de Noël relèvent-ils de la foi chrétienne ou des traditions païennes ? Et la naissance de Jésus dans tout cela ?

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 23 décembre 2015

Auteur : Marie Lefebvre-Billiez

En 2012, Réforme s’était interrogé sur ces symboles de Noël. Petit tour d’horizon.

Le sapin

Le premier « arbre de Noël » apparaît à Sélestat en Alsace en 1521. Il arrive en France de l’intérieur en 1738, apporté par l’épouse lorraine de Louis XV, Marie Leszczynska. Avant cela, la tradition était plutôt de planter un tel arbre au mois de mai, et ce rite portait le nom de « esmayen », qui signifie « planter le mai » en alsacien. Mai et décembre, « ce sont les deux axes de l’année, été et hiver, matérialisés par un arbre à feuilles persistantes comme symbole de la permanence et du renouveau perpétuel de la nature », analyse Philippe Walter, professeur de littérature française au Moyen Âge à l’université Stendhal de Grenoble et directeur du Centre de recherche sur l’imaginaire.

Rien de chrétien à la base, donc. Pourtant, au milieu du XIXe siècle, les écoles du dimanche protestantes vont généraliser la « fête de l’arbre » comme outil pédagogique pour enseigner aux enfants la signification de Noël, selon Anne Ruolt, enseignante à l’Institut biblique de Nogent, docteur en sciences de l’éducation. Il s’agit d’une « introduction germanique » dont l’objectif était d’« attirer l’attention des enfants en faisant appel aux sentiments et à l’imaginaire, au-delà de l’intellect. Cet arbre devait émerveiller les enfants pour les amener à réfléchir ». Il se voulait une matérialisation du Psaume 1er, qui décrit le croyant comme « un arbre restant toujours vert ». […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Pédocriminalité : le rapport Sauvé recense 330 000 victimes dans l’Église catholique

Après deux ans et demi d’enquête, la commission Sauvé a présenté ses conclusions mardi 5 octobre. Elle estime à 330 000, le nombre de victimes d’abus sexuels dans l'Église catholique.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Comment devient-on féministe ? … Ou non

Maurice Daumas, sociologue et historien, est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le couple. C'est tout naturellement que ses travaux l'ont mené à l'analyse du féminisme.

Un contenu proposé par LibreSens

« Il faut revenir à la spiritualité »

Kahina Bhaloul, première imame en France, prône un mouvement de retour à la spiritualité et à la mystique et redéfinie le sens de la religion. Discussion avec la théologienne protestante Marion Muller-Colard.

Un contenu proposé par Campus protestant

Le Congrès des maires s’ouvre à Paris

L’Association des maires de France (AMF) choisit son nouveau président et la ligne à adopter face à Emmanuel Macron.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast