Antoine Nouis
édito

L’inceste, la face noire de notre société

L’actualité a jeté un jour nouveau sur les violences incestueuses dont sont victimes tant d’enfants. Il est temps que la société affronte ce fléau.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 12 février 2021

Auteur : Antoine Nouis

Il n’y a pas de vie collective possible sans que l’humain n’impose une limite à une libido potentiellement infinie. Toutes les sociétés ont posé des limites pour marquer ce qui est possible et ce qui est interdit dans ce domaine. La sexualité de ses membres est une façon de juger une civilisation. L’évolution de notre société ces dernières décennies va dans le sens d’un renforcement des interdits qui tournent autour du respect des enfants. La pédophilie, qui a pu être relativement tolérée par certains dans les années 1970 (affaire Gabriel Matzneff), est considérée comme un crime abominable de nos jours.

Dans la Bible, un des passages qui pose ces distinctions est le chapitre 18 du livre du ­Lévitique. Au centre de cette séquence qui égraine des interdits sexuels, un verset semble d’un autre registre : « Tu ne livreras aucun de tes enfants pour le faire passer au Molek ; tu ne profaneras pas le nom de ton Dieu. Je suis le Seigneur (1). » Le Molek était une idole devant laquelle on faisait passer ses enfants par le feu.

Le sacrifice des enfants était une pratique courante dans l’Antiquité. On a retrouvé au Proche-Orient et en […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Ce qui nous est arrivé…

Il y a longtemps, un an déjà – un siècle dans nos têtes – on s’embrassait, on sortait le soir, on allait au ciné… et puis, la catastrophe ! Un éditorial de Jean-Luc Mouton, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

L’essentiel sur les mesures sanitaires annoncées par Emmanuel Macron

Les restrictions déjà appliquées dans 19 départements sont étendues à toute la métropole et les écoles seront fermées pour trois semaines. Les lieux de culte, eux, restent ouverts.

Un contenu proposé par Réforme

« Ne les laissez pas écrire ce que vous avez vécu »

Georgina Dufoix, ancienne ministre et Samuel Peterschmitt, pasteur de l’Église la Porte Ouverte Chrétienne ont subi la violence d’un déferlement médiatique, à plusieurs décennies d’écart. Leur foi les a soutenus. Conversation.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Ennemis d’État ?

Un éditorial de Jean-Luc Mouton, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire